Archives de
Jour : 25 juin 2013

Cher rédacteur en chef du magasine BeTV

Cher rédacteur en chef du magasine BeTV

Le nouveau magasine BeTV version Juin 2013Cher rédacteur en chef du magasine BeTV,

Comme tu le sais, puisque j’ai déjà eu l’occasion d’en faire part à la dynamique équipe d’animation de BeTV sur Facebook, je n’accroche pas du tout à la nouvelle formule du magasine papier ! Sans revenir en long et en large sur les points déjà exprimé, j’y perds deux éléments essentiels à son utilisation.

1. Le moment de plaisir, cette première soirée où je reçois mon magasine et où je parcourais les quelques premières pages qui m’annonçaient les nouveautés du mois et les bonnes soirées que j’allais passer… Dans cette nouvelle formule les films sont présentés aux moments où ils passent, il faut donc fouiller le magasine, sans trop savoir si l’on a bien tout repéré, ce qui est trop long pour les quelques minutes que je peux m’octroyer en rentrant à la maison, et donc au lieu de me procurer un moment de plaisir, je me retrouve frustré de ne pas savoir ce que j’aurais au programme.

2. Mon A à Z a disparu ! Et vous aurez beau dire qu’il est en ligne, moi c’est mon catalogue qui est sur ma table du salon. Et lorsque je découvre un film qui me plait bien et qu’il faut absolument que j’enregistre, lorsque mon Voocorder me fait des misères et qu’il faut que je reprogramme mon enregistrement, je n’ai pas le temps de fouiller le site de BeTV pour retrouver quand il est reprogrammé !

S’il y a eu quelques améliorations de lisibilité entre la nouvelle formule de mai et celle de juin, ce n’est pas encore satisfaisant et je compte beaucoup sur un magasine adapté pour passer un bon été en compagnie de BeTV.

Tout cela pour te dire que ce mois-ci je n’ai pas pu regarder les films suivants par manque d’informations adaptées à leur sujet : Miracle en Alaska, Adieur Berthe, Sur la route, My best men, Maman mode d’emploi, Accros the universe, Veep

Un nombre énorme comparativement aux mois précédents (grosso modo il m’arrivait au mieux de louper 2 films sur le mois !) d’autant qu’il reste encore une semaine.