La fin de Google Reader

La fin de Google Reader

Feedly - gestion de flux RSS, alternative à Google Reader ?En fait, c’est un peu cela le monde d’aujourd’hui. On ne nous invente plus des produits et services parce qu’ils sont parfaits, parc qu’ils correspondent à nos besoins,… Mais bien parce qu’ils il y a un marché à prendre, un créneau à combler… du business à faire. Je pourrais me brosser pour trouver une TV aussi parfaite que ma Sony Bravia de 2008 sans 36.000 options inutiles. Inutile de chercher un bon petit PC netbook, tout est remplacé par des tablettes, même si cela n’a au fond aucune similitude hormis la taille.

Or donc, Google en a décidé que son service Google Reader (Google Flux), lancé il y a huit ans ne correspondait plus au marché du web actuel, et qu’il était temps d’en finir. Fermeture du service programmée pour juillet 2013. Google Reader est l’un des outils de syndication de flux RSS le plus utilisé, permettant faire de la vieille sur différents sujets en récupérant l’actualité de tous les sites qui nous intéressent.

Il est bien certains que les réseaux sociaux ont mis à mal l’utilisation un poil complexe des Flux RSS, en offrant un service grosso modo similaire et accessible aux utilisateurs lambda, néanmoins, la pollution de contenu inutile sur cette solution, donne de bien moins bons résultats.

Je n’ai jamais été grand partisan du service Google, que ce fusse avec iGoogle puis Google Reader. Je lui ai toujours préféré Netvibes que je trouvais plus agréable à consulter sur mon ordinateur, mais la force de Google Reader était de pouvoir facilement récupérer ses listes d’articles à lire vers d’autres outils et plateforme, vers Flipboard et mon Smartphone Androïd par exemple, là où Netvibes en version mobile est loin d’être pratique.

Bref, il existe donc une série d’alternative tels que le stockage de Flux RSS dans Flipboard ou l’application Feedly, mais je ne leur trouve pas le coté pratique et ouvert pour être ma solution d’avenir.

Flipboardne fonctionne que depuis un périphérique mobile, alors que c’est depuis un PC que je sélectionne les contenus que je souhaite suivre ou non.

Feedly se présente déjà comme le successeur de Google Reader, prêt à répondre aux attentes des nouveaux venus, à se placer comme ouvert pour se partager avec d’autres outils… mais les autres outils choisiront-ils de fonctionner avec lui ? De plus, la version web de Feedly est une application à installer dans son navigateur et non un site web, ce qui limite tout de même un peu le coté pratique.

Pour l’heure Netvibes et Scoop.it, deux autres de mes outils dans ce domaine restent trop peu intégrés aux tablettes et smartphone.

Voici une liste d’autres outils à investiguer, même si j’en connais déjà la plupart…

The Oldreader : http://theoldreader.com/
Tiny Tiny RSS : http://tt-rss.org/redmine/projects/tt-rss/wiki
Pulse : https://www.pulse.me/
Taptu : https://www.taptu.com/

Une pétition est actuellement en cours pour tenter de faire subsister le service Google Reader : https://www.change.org/petitions/google-keep-google-reader-running

Vous aimerez aussi...

  • In ze Pocket+7 mai 2013 In ze Pocket+ (7)
    Google Reader ne sera bientôt plus. Malgré le nombres croissants d'outils permettant de rester informé et trier ses sources d'informations, aucun ne dispose d'un élément primordial pour […]
  • Recettes de communication web1 juillet 2013 Recettes de communication web (0)
    Vous le savez, j'accorde beaucoup d'importance à la communication Web. Depuis de longues années j'utilise des outils de syndications d'informations tel que Netvibes et plus récemment […]
  • Lire du contenu Offline ?26 janvier 2012 Lire du contenu Offline ? (1)
    Bon, je commence à utiliser l'iPad de manière un peu plus intensive, mais il me reste un très gros manque. Trouver l'outil idéal pour la lecture de Flux RSS offline. Les deux plus grands […]

11 réactions au sujet de « La fin de Google Reader »

  1. C’est vrai que c’est un peu pénible d’être tributaire du bon vouloir de ces décisions.

    Perso, cela fait déjà longtemps que je n’utilise plus les flux RSS pour suivre l’actualité mais j’utilise principalement twitter. J’avais trop de difficultés à trouver une solution idéale à travers ce moyen de suivre l’info.

    Twitter n’est pas spécialement mieux car un peu fouilli comme tu le dis mais bon, c’est mieux que rien.

  2. Moi je n’aime pas Twitter. Tout d’abord, cela ne donne des infos que sur du très court termes. S’il y a un article intéressant passés de quelques jours, il est déjà perdu dans la masse.

    De plus le système de liens codés n’est pas rassurant, tu ne sais pas où tu vas te retrouver.

    Rien à faire, je n’accroche définitivement pas :(

  3. Feedly n’a pas l’air mal. Trop lent pour l’instant, mais avec 500.000 nouveaux utilisateurs en 48h, cela doit jouer. Imaginez le jour où Facebook décidera de changer son fusil d’épaule…

  4. cyborgjeff :

    Feedly n’a pas l’air mal. Trop lent pour l’instant, mais avec 500.000 nouveaux utilisateurs en 48h, cela doit jouer. Imaginez le jour où Facebook décidera de changer son fusil d’épaule…

  5. cyborgjeff :

    Moi je n’aime pas Twitter. Tout d’abord, cela ne donne des infos que sur du très court termes. S’il y a un article intéressant passés de quelques jours, il est déjà perdu dans la masse.

    De plus le système de liens codés n’est pas rassurant, tu ne sais pas où tu vas te retrouver.

    Rien à faire, je n’accroche définitivement pas :(

  6. cyborgjeff :

    Moi je n’aime pas Twitter. Tout d’abord, cela ne donne des infos que sur du très court termes. S’il y a un article intéressant passés de quelques jours, il est déjà perdu dans la masse.

    De plus le système de liens codés n’est pas rassurant, tu ne sais pas où tu vas te retrouver.

    Rien à faire, je n’accroche définitivement pas :(

  7. Didier Rombauts :

    C’est vrai que c’est un peu pénible d’être tributaire du bon vouloir de ces décisions.

    Perso, cela fait déjà longtemps que je n’utilise plus les flux RSS pour suivre l’actualité mais j’utilise principalement twitter. J’avais trop de difficultés à trouver une solution idéale à travers ce moyen de suivre l’info.

    Twitter n’est pas spécialement mieux car un peu fouilli comme tu le dis mais bon, c’est mieux que rien.

  8. Didier Rombauts :

    C’est vrai que c’est un peu pénible d’être tributaire du bon vouloir de ces décisions.

    Perso, cela fait déjà longtemps que je n’utilise plus les flux RSS pour suivre l’actualité mais j’utilise principalement twitter. J’avais trop de difficultés à trouver une solution idéale à travers ce moyen de suivre l’info.

    Twitter n’est pas spécialement mieux car un peu fouilli comme tu le dis mais bon, c’est mieux que rien.

  9. En mode ubiquité numérique | Les Mondes de Cyborg Jeff :

    […] : outil de gestion de flux d’actualité. Déjà installé et utilisé, pour l’heure il lui manque encore des fonctionnalités pour vraiment pouvoir […]

  10. En mode ubiquité numérique | Les Mondes de Cyborg Jeff :

    […] : outil de gestion de flux d’actualité. Déjà installé et utilisé, pour l’heure il lui manque encore des fonctionnalités pour vraiment pouvoir […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.