Un oignon sous l’oreiller

Un oignon sous l’oreiller

Bon, je vous en parlais il y a quelques jours à peine, janvier fut phénoménal dans la gestion des petits malades, après deux semaines de montée en température, Charly toussait et toussait de plus en plus au point que la nuit de vendredi à samedi fut vraiment très difficile. Il se réveillait tous les quart d’heure en pleurnichant et en toussant. Mon bonhomme était pourtant sous antibiotique avec en plus du sirop du baume et autres huiles essentielles, pastille pour la toux… rien à faire !

Madame me dit alors : “On m’a dit qu’il fallait mettre un oignon sous son oreiller !” (Un conseil initial de Valérie R. par ailleurs)

Bon autant les huiles essentielles j’y crois, autant ce genre de grand-mère me laisse assez perplexe… Mais après une nuit pareille et l’entendant tousser depuis déjà 4h. Je me dis que l’on ne tente rien à essayer. Je prends donc une échalote, je la pelle, la coupe en deux et zou sous l’oreiller….

Et là moins d’une petite demi-heure plus tard, plus de toux, il dort, dort, dort…

Aujourd’hui, notre amie Lieve nous confirme que cela a fonctionné également !

Merci iZeus !

Vous aimerez aussi...

  • Déjà 2 mois !26 février 2016 Déjà 2 mois ! (1)
    Tout froid et tout gelé, on attend impatient le retour de l'été ! Aaah, ral le bol de cet hiver qui passe de -8° à 15° et vice et versa depuis le mois de novembre... On passe son temps […]
  • Dans ma tête8 août 2015 Dans ma tête (2)
    Plus les années passent et plus je me rends compte que j'ai une chance incroyable. Là haut, dans ma tête, une vaste palette de souvenirs très précis de mon enfance est parfaitement […]
  • Seraing, quand j’étais petit…12 mars 2014 Seraing, quand j’étais petit… (17)
    Notre petite famille est arrivée en 1983 à Seraing, dans l'une des dernières maisons à vendre du quartier du Bois de l'Abbaye près du tout nouvel Hôpital venu s'implanter sur les hauteurs […]

12 réactions au sujet de « Un oignon sous l’oreiller »

  1. Vivement que Zeus nous trouve un remède contre les odeurs d’oignon et le monde deviendra paradis. Et là on passera alors a Mega Zeus. My godness…

  2. Sûrement pas inutile a savoir, après lectures diverses sur les adeptes des oreillers a l’oignon. Après deux jours, veiller a changer l’oignon car 48 heures lui suffisent a absorber beaucoup de toxines et donc, primo il n’absorbe plus vraiment grand chose mais surtout, cela devient toxique de le laisser encore traîner. A bon lecteur, …

  3. Merci pour l’info ;) Et puis surtout on risque de l’oublier… Comme je vois, tu es déjà en avance pour ma surprise de demain Lieve ;)

  4. lieve.moreau@gmail.com :

    Sûrement pas inutile a savoir, après lectures diverses sur les adeptes des oreillers a l’oignon. Après deux jours, veiller a changer l’oignon car 48 heures lui suffisent a absorber beaucoup de toxines et donc, primo il n’absorbe plus vraiment grand chose mais surtout, cela devient toxique de le laisser encore traîner. A bon lecteur, …

  5. lieve.moreau@gmail.com :

    Sûrement pas inutile a savoir, après lectures diverses sur les adeptes des oreillers a l’oignon. Après deux jours, veiller a changer l’oignon car 48 heures lui suffisent a absorber beaucoup de toxines et donc, primo il n’absorbe plus vraiment grand chose mais surtout, cela devient toxique de le laisser encore traîner. A bon lecteur, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.