Normandie, terre d’accueil ?

Normandie, terre d’accueil ?

Suite de notre aventure dans le Nord de la France ! Qui me semble évidemment déjà bien loin maintenant…  (Si vous avez loupé le premier épisode, c’est par ici !)

Perdu au beau milieu de la basse Normandie, dans notre petit chalet, alors un peu déçu… je constate que la destination prévue pour la soirée est tout de même à un près de 1h20 de route : Luc sur Mer, dont on m’avait recommandé sa jolie digue, ses petites cabanes le long de la plage,… et son marché nocturne du lundi. Après tant de kilomètre sur la journée, le résultat était peu enthousiasmant. Certes, la digue était jolie pour quelques photos, malgré un petit crachin de pluie. Mais la ville s’avère être très moderne et sans charisme. Le marché nocturne, ridicule, se limite à quelques échoppes à touristes… Nous rentrions donc un peu déçu de la tournure de nos vacances.

J4 de nos vacances, il allait falloir revoir un peu le roadbook en ce 14 août. Avec un Luc sur Mer peu attractif, je devais essentiellement trouver un plan B pour le feu d’artifice du 15 aout que j’avais prévu à cet endroit. Avec déjà plus de 1h20 pour monter dans ce coin de Normandie, envisager nous rendre jusque Cherbourg ou Saint Vaast serait beaucoup trop long. C’était donc le bon moment pour sortir l’une de mes solutions de secours, tout à fait adapté à notre petite famille, la visite du Zoo de Jurques, un parc très agréable à visiter et suffisamment ludique pour Charly ! Le beau temps était de retour et nous enchainions ensuite avec le Chateau de Balleroy à une petite trentaine de minutes qui en plus d’être vraiment beau, propose le musée du ballon en son sein. Un poil trop historique pour les enfants qui en font très rapidement le tour, il a tout de même intéressé Charly qui depuis le dessin animé Là Haut s’intéresse beaucoup aux ballons.

Pour la fin de journée, après avoir contacté l’office du Tourisme d’Honfleur, j’avais pu nous trouver un feu d’artifice prévu pour ce 14 août à Villers sur Mer. Splendide station balnéaire d’époque, la journée s’y terminait on ne peut mieux !

Si la problématique du feu d’artifice du 15 août avait pu être réglée… Il allait falloir ré-organiser cette 5° journée.

“Un Pique nique familial et musical, partage et échange avec conteuse et musiciens. Fêtes des enfants du village enchanté des automates, contes et mélodie. 15/08 de 12 à 18h.”, tel était l’évènement principale que j’avais prévu sur la journée, dégoté sur un site d’activités familiale de la Haute Normandie, j’étais particulièrement fier de cette trouvaille, que je pouvais de plus jumelée avec la visite de Bernay, au centre ville typique où se tenait une Foire à Tout, nom donné aux brocantes dans la région. Pas bien grosse, elle nous permettait de trouver un restaurant bien alléchant, Le Lapin Gourmand ! Un restaurant qui travaille la pattate, enfin quelques choses d’un peu plus “raffiné”.

Et bien, même dans une ville moins touristique, les restaurateurs Normands se montrent très peu accueillants. Est-ce qu’une famille avec enfants et poussettes dérangent ? Parce que parfois, il y a de quoi se poser la question. On nous invite rarement à s’assoir ou à prendre notre commande… C’était ici le ponpon, 30 minutes d’attentes pour avoir une table, un accueil désagréable nous rappelant par deux fois, qu’une fois assis, il faudra patienter 35 minutes… avant que l’on ne prenne notre commande… une fois servi près d’une heure 30 plus tard… les cuisines ont oubliés le plat du petit… sans même une excuse ! Alors, oui, c’était très bon, mais quand même !

Ce 15 aout, n’était pas vraiment jour de fête, gros nuages, un peu égaré dans Bernay, et l’impossibilité de trouver le village de Saint Aubain les hayes et son village enchanté des automates… après avoir trouver d’autres Saint Aubain dans le coin et tournicoté une bonne heure, nous avons finalement choisi d’aller profiter un peu de la piscine de notre lieu de vacances au Domaine Guillaume. Merci GoogleMap avec lequel j’ai pu constater à mon retour en Belgique qu’il y avait autour de Bernay pas moins de 4 Saint Aubain différent,… et bien sur mon tout nouveau GPS, lui n’en connaissait aucun !

Le soleil revenu, nous décidions alors de passer la soirée à la mer, en route vers Blonville sur Mer, entre Honfleur et Villers sur Mer où devait se tirer le feu d’artifice du 15 aout. Beaucoup plus calme, avec son bistrot en bord de plage, Blonville nous fera bonne impression. On peut s’assoir tranquillement, boire un café, pendant que Charly se fait quelques amis, et fait le loup dans le sable au soleil couchant… voilà de quoi donner une touche agréable à ce 15 aout un peu mitigé.

Nous voilà déjà jeudi, 6° jour ! Nous avions réservé cette journée pour une petite séance photo LifeStyle avec la photographe Maryline Krynicki, histoire de revenir de vacances avec des souvenirs inoubliables… Parc qu’évidemment, nous avons beau être photographes professionnels, difficile de se retrouver tous les 5 en photos ! Avant de rejoindre Honfleur, je nous avais prévu une petite halte à Beuvron en Auge, annoncé comme l’un des plus beaux villages de France ! Effectivement, le village est bien mignon et d’époque, mais on y croise un peu trop de voitures garées le long des trottoirs, ce qui gâche un peu le spectacle. La visite en vaut tout de même la peine, rien que pour les petits commerces typiques de la région, histoire de faire quelques petits cadeaux pour la famille !

En route donc ensuite pour Honfleur, très jolie petite ville portuaire qui nous avait séduits lors de notre retour de Bretagne, durant l’été 2010. Avec la séance photo, la pause panade et la ballade jusqu’à la “plage”, nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de profiter de la ville, mais il faut bien admettre que son coté hyper-touristique casse un peu le charme de la deuxième visite… Après dix à vingt minutes de marche, la plage nous a laissé un sentiment peu artistique et nous sommes repartis sur Blonville Sur Mer, terminer la séance photo sur la plage… je vous laisse quelques photos, signées Maryline Krynicki, avant de reprendre l’aventure…

S’il restait un peu d’impro dans mon roadbook, notre dernière journée était déjà prévue, direction Saint Malo, au porte de la Bretagne. La ville des corsaires nous avait fait forte impression durant nos vacances 2010, si bien que nous y étions repassés au retour. Le choix des vacances en Normandie avait d’ailleurs été dicté afin de pouvoir revoir Honfleur et Saint Malo. Avec tout de même un peu plus de 2h30 de route à faire, nous sortions le Zoo de Champrepus comme étape de route. Très agréable à parcourir et offrant de nombreux espace à l’ombre, il venait à point pour cette journée de canicule. Très ludique pour les enfants, la visite se sera montrée vraiment agréable. Plus qu’à reprendre la route !

Durant tout notre séjour, roulant pourtant avec un GPS tout neuf et mis à jour, j’ai été confronté à des problèmes permanents d’information erronées concernant les limitations de vitesses… Mon GPS restant régulièrement sur une vitesse de type 90km/h ou 110 km/h, alors que les panneaux sur la route variaient régulièrement entre agglo, 70, 90,… En cours de route vers Saint Malo, j’ai eu droit à un panneau 110 km/h RAPPEL, suivi d’un panneau représentant une voiture barrée, puis un flash ! Quid, j’étais alors en cruise control à 110 km/h, voyant le panneau fin de route pour automobile, j’ai eu un petit doute sur la nécessité d’être obligé de repasser à une autre vitesse de croisière, j’ai donc désactivé le cruise control et légèrement levé le pied… le tout en quelques secondes à peine, j’étais déjà dépassé par d’autres voitures plus rapide, et bien sur j’ai eu le Flash en pleine figure… Etais-je en faute ? Devais-je alors en quelques secondes être passé de 110 à 90km/h ? Cela m’a turlupiné pendant plusieurs semaines et évidemment un peu gâché la journée. Je sais que la France flashe depuis le mois de juin 2012 les automobilistes belges,… pas de nouvelles pour l’instant, mais bon.

Bref, nous arrivions donc vers l’heure du goûter à Saint Malo, emmenant Charly à la chasse aux pirates. Ville magique, animée de nombreux saltimbanques, Saint Malo, bien que très touristiques est agréable à visiter avec des enfants. Charly allait même pouvoir profiter de la jolie petite plage derrière les remparts de la ville, avant que nous n’allions manger au Lion d’Or, comme il y a quelques années ! Charly très intéressé par les artistes de rue s’est lui aussi lancé à faire son spectacle et demander une petite pièce aux touristes…

Ensuite longue route, afin de retrouver notre petit chalet, le temps de se dire que déjà nos vacances touchent à leur fin.

Samedi, alors qu’une énorme canicule se prépare, nous profitions encore de quelques minutes dans la piscine après avoir embarqués les valises dans la kangoo,… Un dernier petit crochet par Blonville sur Mer histoire de se faire un petit resto sur la plage et faire quelques bonnes affaires Playmobils sur la Foire à Tout qui s’y tenait… et nous reprenions l’autoroute, l’air-co à fond afin de survivre au 36° annoncé… et au loooong bouchons de retour vers la Belgique ! Avec une petite escale à Amiens, pas des plus excitante !

Tout cela me parait déjà si loin maintenant,… vivement les prochaines vacances !

(Toutes les photos sont à découvrir ici !)

Vous aimerez aussi...

  • En voiture Simone, en route pour la Normandie !22 août 2012 En voiture Simone, en route pour la Normandie ! (3)
    C'est çà qui fait du bien, quand enfin vient le moment de quitter la ville et le rythme effréné du quotidien. On coupe les téléphones, on laisse ses mails, facebook et compagnie à la […]
  • 19 août 2012 En route pour la Normandie (0)
    Cela peut toujours en aider plus d'un, je vous livre les préparations de mon roadbook, ainsi que les modifications faites... si d'aventures vous planifiez dans le futur un voyage en […]
  • C’est l’histoire d’une poussette !25 avril 2014 C’est l’histoire d’une poussette ! (0)
    Après pas loin de 2 ans de bons et loyaux services, notre poussette double Cosatto a rendu l'âme ! Importées du Royaume Unis, nous n'avons pas ici la possibilité de bénéficier des 4 ans de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.