J’approche de 34.

J’approche de 34.

Les années filent, et avec maintenant trois enfants, elles me semblent passer encore bien plus vite ! Je m’arrête sur ce 34 car depuis longtemps avec le 27, il s’agissait de l’un de mes deux nombres préférés. Dire qu’il y a déjà sept ans que j’avais 27 ans (lol)… Bref, pour le 27, c’était facile, il s’agissait du numéro de la Ferrari durant de longues dates. Pour le 34, c’est un peu plus originale, il s’agissait en réalité de la F1 que l’on pilotait dans le jeu Grand Prix Circuit réalisé par Accolade en 1988. Qu’importe le modèle choisi Ferrari, Williams ou Mc Laren, le numéro de la voiture était le 34. Les Travis Day, Toni Borlini et autre Bruno Gourdo n’avaient qu’à bien se tenir.

Grand Prix Circuit ne fut pas mon premier jeu vidéo de Formule 1. Pole Position et Pit Stop s’étaient déjà invités sur le Commodore 64 quelques années au par avant, mais ils donnaient un résultat nettement moins réaliste. Grand Prix Circuit, se fut surtout mon premier bon jeu sur notre déprimant PC. Avec un écran orange monochrome et un PC Speaker, il ne pouvait pas faire tourner grand chose. De plus ce dernier n’était équipé que d’un lecteur de disquette 5’1/4, ce qui ne permettait pas de récupérer d’autres softs des PCs de mes amis qui eux disposaient déjà d’un unique lecteur Floppy. C’est donc via mon ami Luigi Sacco que j’avais pu ramener GPC à la maison, le cachant dans les tréfonds de notre disque de dur de 20mo derrière quelques répertoires ALT255 ALT255…. C’était évidemment sans compter que j’allais ramener avec moi le virus STONE !

Grand Prix Circuit eu surtout son heure de gloire chez Alain et Vivien, disposant d’un ordinateur permettant d’afficher le jeu en couleur, et surtout de se faire des saisons, alternant la conduite à chaque Grand Prix.

Grand Prix Circuit fut aussi ma première tentative de “Crack/Hack”… grâce à PC Tools et son éditeur hexadécimal, je m’étais tout d’abord attaqué à changer le nom des pilotes afin d’y mettre mes copains, tellement sympa non !? Puis des crédits, histoire d’ajouter un “Cracked by Piet The Cracker Boy”, j’allais aussi tenter de changer la musique, ce qui donnera une jolie cacophonie de PC-Speaker.

Bien plus tard, alors que Formula One Grand Prix de Microprose avait déjà atomisé Grand Prix Circuit, j’allais trouver la version C64 de celui-ci, avec sa super adaptation musicale et ses longues minutes de chargement… De quoi lui offrir une seconde vie !


YouTube Direkt
version MS-DOS


YouTube Direkt
version C64

Vous aimerez aussi...

  • Au bon souvenir de mon MS-DOS28 avril 2010 Au bon souvenir de mon MS-DOS (0)
    Bon, avec la découverte de DSx86, ma Nintendo DS n'a jamais autant chauffée depuis des mois ! Grâce à ce petit émulateur (nouvelle version 0.11 à télécharger !) je peux transformer ma […]
  • F1 2013 : Prends garde Vettel, me voilà !15 novembre 2013 F1 2013 : Prends garde Vettel, me voilà ! (0)
    Le verdict est tombé lors de la dernière course, au soleil tombant d’Abu Dabhi, Sebastian Vettel a été sacré pour la 4° fois consécutive champion du monde de Formule Un. Âgé d’à peine 26 […]
  • En route pour ma 19° !17 mars 2012 En route pour ma 19° ! (0)
    Et oui, en route pour ma 19° saison de Formule 1 assidue ! Si l'un des premiers GP que j'ai regardé devait se situer dans les fin des années 80, à l'époque ou Alain Prost perdait sa roue […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.