Archives de
Mois : novembre 2011

Viendront ou viendront pas !?

Viendront ou viendront pas !?

Bidou - jumeau - 39SABen oui, vous vous doutez bien vous, qu’elles vont venir les filles ! Ici, le temps nous parait interminable. La valise est dans l’auto depuis un mois au coté des faire-parts qui doivent être glacés… Je tente avec de plus en plus de mal de nous trouver des choses à faire, histoire de distraire madame. On enchaine les bourses aux jouets dont c’est la saison… Une hier, une aujourd’hui (J’ai trouvé Magical Quest GBA en boite ;) ), je lui ai fait essayer le dernier Anno 1404 avec un intérêt mitigé… Elle patiente tant bien que mal derrière ses séries et son Setsuzoku no Puzzle. Mais cela reste long et ce n’est absolument pas reposant pour un sous… Même Charly sent cette tension et se montre très très excité en ce moment, champion des mauvaises idées !

On s’était dit que le 11/11/11 s’était une belle date, qu’elles attendaient peut-être cela ? Mais non, nous en sommes au matin du 13 et l’on attend encore…

Question de pognon

Question de pognon

Je dois dire que voilà une fois de plus une nouvelle qui m’énerve profondément ! Depuis quelques années, avec la montée en puissance de Facebook et des réseaux sociaux, j’ai souvent utilisé des outils tiers pour collecter mes sentiments sur les films, jeux vidéo, album de musique, séries et livres, plutôt que sur mon blog… Profitant d’outils disposant déjà d’une basse de données adaptées, la possibilité de classer, répertorier et partager tout cela avec mes amis !

Cet été, j’ai eu la mauvaise nouvelles de voir LivingSocial fermer ses portes, emportant avec lui des années d’encodage… J’ai pu récupérer quelques fichiers XML, mais qui n’auront probablement jamais d’utilité. GoodReads m’a permis d’importer ma base de données de livres et BDs, mais son aspect “brol” et un peu trop externe à Facebook m’intéresse moins.

Aujourd’hui, c’est Flixster, l’outil de gestion de film qui s’est fait racheté. Si j’ai toujours accès à mes près de 600 commentaires de films, mon TOP 100 a disparu,… et les possibilités de partage via Facebook automatique ont disparues…

Voilà qui ne m’enchante vraiment pas, mais qui montre bien la tendance… Là où beaucoup se ruaient pour être à l’intérieur de Facebook il y a quelques années, la vapeur s’est inversée… On attire via Facebook pour ensuite retourner vers un site propre… Là où la publicité se fera hors Facebook pour le site et service en question… Dans le sens inverse, Facebook réduit les système d’import automatique de contenu, afin d’obliger les utilisateurs à passer sur la plateforme et voir leur publicité !

Et oui… longtemps j’ai cru voir un monde “tout en un” se créer, mais le fric aura réussi à faire disparaitre se rêve… Il faudra encore et toujours utiliser 36 trucs, 37 outils et 38 sites web pour faire ce que l’on veut !

Je peux jouer a la Ninteno?

Je peux jouer a la Ninteno?

— Et un jour Super Mario débarqua au rayon Maxitec de chez GB —

Compagnon de mes siestes sous le soleil d’Espagne, le troisième tome de l’histoire de Nintendo m’a un peu deçu… Si j’ai vraiment apprécie le début de l’ouvrage narrant la genèse de la console Famicom (la version Jap de la NES) au début des années 80 au Japon, si j’ai découvert avec beaucoup d’étonnement l’incroyable folie qu’elle y avait engendrée, si j’ai été les étonné des paris de Nintendo, lançant au milieu des années 80 les jeux dématérialisés grâce au Disk system, qui permettait aux jeunes joueurs de venir charger sur une disquettes un nouveau jeu depuis une borne… J’aurais vraiment aimé que cette ouvrage s’attarde également sur la genèses des titres phares de l’époque NES… Ce n’est guère les petits encarts sur les quelques titres présentés qui vont me suffire, d’autant que leur sélection me semble assez discutable dans une optique non-collectionneur.

Rendez vous compte, la NES, appelée donc Famicom au Japon débarque en 1983, elle est alors extrêmement puissante pour l’époque et proposée pour un prix plus qu’attractif… Elle ne débarquera chez nous qu’a la Noël 1987 sans rougir de la concurrence. C’est que chez nous en Belgique, comme dans d’autres pays européens, le marché console de jeux n’existe pas encore vraiment… On retrouve essentiellement des micro ordinateur depuis plusieurs années tels que bien sur le Commodore 64 ou l’amstrad CPC. Les jeux y sont nombreux et se copient entre amis et aux fils des années le prix de ces ordinateurs s’est democratisés… Puis Super Mario débarqua dans le rayon Maxitec de chez GB.

Petit a petit les ordinateurs en demo ont fait place aux consoles Nintendo et Sega… Rêve de gosses, je ne manquais pour rien au monde les courses du samedi pour aller moi aussi taquiner la manette. Mais il me faut bien admettre que la politique Nintendo chez nous etait loin d être parfaite. Très vite Super Mario Bros allait laisser pour de nombreux mois sa place a des titres nettement moins attirant tels que les Tortues Ninja, Dragon Ball, Super Baloo… ou Tic et Tac Ranger du risque restant ceci dit assez sympa a jouer a deux… Tout cela jusqu’a l’arrivée de Super Mario Bros 3, a mes yeux LE JEU sur NES…

Oui, en peu de temps, les Pharaoh’s curse et Summer Games challenge de mon C64 allaient difficilement me donner envie, et même les Game&Watch dans la cours de récré n’avait plus trop la quote,… hormis peut-être le Super Mario Bros de Stéphane D’Argent…

Lire la suite Lire la suite

Mon Mobile & Moi : Adobe arrête le Flash sur mobile

Mon Mobile & Moi : Adobe arrête le Flash sur mobile

Premier signe de la fin de l’ère Flash, Adobe vient d’annoncer la fin de son application Androïd… HTML5 gagne encore des points ! Un article à approfondir sur 7Sur7.be

“La firme Adobe abandonne le portage du plugin Flash sur les terminaux mobiles, annonce ZDNet. Le site américain s’est procuré un communiqué signé Adobe qui explique que la société continuera à apportera des correctifs aux versions existantes mais “n’adaptera plus son Flash Player pour terminaux mobiles sur de nouveaux navigateurs, versions de systèmes d’exploitation ou configurations de produits. Certains de nos licenciés qui utilisent le code source de Flash Player pourront éventuellement proposer leur propre implémentation.”

Samsung Galaxy

Samsung Galaxy

“Waaaw, la grande classe, tu as un Smartphone Samsung Galaxy !!”

Euh oui, mais attention, il ne s’agit d’un Samsung Galaxy S ou SII, le mien coutait bien 500€ de moins… D’ailleurs il ne s’agit pas non plus d’une Galaxy Y, ni d’un Galaxy Note ou d’un Galaxy Pro… Pour le même prix, j’aurais pus avoir un Galaxy Pro Mini, mais il était moins bien… J’aurais pu payer 100€ de plus et m’acheter un Galaxy Ace, mais en réalité, ce dernier dispose de moins de mémoire interne… Juste quelques Mhz en plus et un meilleur capteur photo… Non, moi j’ai un Samsung Galaxy Apollo i5800. A ne pas confondre avec le Samsung Galaxy Apollo i5801 qui dispose d’une face argentée et dont les trois boutons sont remplacé par du tactile… Vous trouverez peu d’info à son sujet, car sur le Net on parle bien plus de la version française de ces téléphone… Et là il s’agit non plus de Galaxy Apollo mais de Samsung Teos et Nanos en fonction de l’opérateur téléphonique… Et puis de toute manière, depuis le mois de septembre ils ont été remplacé par le Samsung Galaxy Gio.

Waouw, quelle clarté dans le monde des Smartphone n’est-ce pas. Quand je vous aurais expliqué que ce qui importe pour de si modeste téléphone, ce qui importe c’est bien sur le processeur, mais aussi la version de l’Androïd présent, la surcouche constructeur apportée et la possibilité de passer à la version supérieur d’Androïd liée à l’opérateur téléphonique ou le constructeur. Que la taille de la carte SD a une importance peu importante face à la taille de la mémoire interne dont les informations sont difficilement récupérables que ce soit sur le site du constructeur ou de l’opérateur.

Vous aurez compris que pour celui qui souhaite tenter l’expérience, la difficulté est énorme. Vous acheter un téléphone moderne, mais en Androïd 2.1 avec probablement une série de fonctionnalité mal nées et personne ne vous dit qu’il serait bien de faire une mise à jour du système d’exploitation… Ce qui implique d’une part que celle-ci existe (moi je l’avais fait le jour même pour passer à Android 2.2) et qu’il faut installer des logiciels et drivers sur votre ordi… Puis faut il que le logiciel en question, Kies détecte votre téléphone.

Tiens moi en passant à Android 2.2 j’ai eu toute une série d’amélioration, dont la possibilité d’importer mes contacts depuis ma carte SIM, c’est mieux quand même ! Par contre, le GPS n’a depuis plus jamais fonctionné. C’est connu visiblement, mais uniquement lié à la version Belge du Samsung Galaxy Apollo i5800. Peut-être cela peut-il être résolu sous Android 2.3, mais plus que probablement ce Smartphone est-il déjà trop ancien que pour être supporté par Samsung et recevoir ce nouvel OS. Pas une question de puissance, jusque une question de coût.

Et cette mémoire interne justement… Mon Galaxy Apollo i5800 dispose de 170mo de mémoire interne et 1go de mémoire externe sur carte MicroSD. Dans l’outil mémoire du téléphone, il me dit que j’utilise 165mo sur 192mo dispo, et visiblement je dispose de 256mo de RAM pour lancer les applications en mémoire… Pour 100€ de plus de Galaxy Ace ne dispose lui que de 160mo de mémoire interne annoncé ! Alors que la Galaxy Gio que l’on peut maintenant trouvé à 50€ de moins que mon Apollo, en dispose de 158mo.

Je vous prends la tête avec cela, car le défaut majeur que j’ai à cibler sur mon “Génial” Smartphone, c’est qu’au bout de quelques mois d’utilisations, je me retrouve avec une mémoire interne saturée, et ce bien que j’ai déplacé quelques applications (voir presque toutes) sur ma carte MicroSD. Dès que je souhaite faire une mise à jour ou installer une nouvelle application, le téléphone m’annonce que je manque de mémoire ! Aaah si je pouvais virer les applications internes à Samsung qui ne me servent pas… Layar ou tous les trucs lié au GPS par exemple, puisqu’il ne fonctionne plus sous Android 2.2 ! Mais non, ce qui m’oblige à ne plus faire de mise à jour automatique.

Allé zou,… courage ! La prochaine fois, je vous parle des chouettes nouvelles applications trouvées depuis cette été !