La saga des jeux vidéos

La saga des jeux vidéos

Et voilà, bouquin terminé !! Et je vous avoue que ce n’était pas gagné… Depuis bientot 2 ans et demi je mange régulièrement des ouvrages paru aux éditions Pix n Love, les moogs bien sur, mais également d’autres ouvrages plus ciblé tel que L’histoire de Nintendo… l’année dernière, la jolie couverture de la Sage des jeux Vidéos m’avait drôlement attiré… mais une fois reçu, comme un gosse je me suis dit : “Où sont les images ?” C’est qu’il est bien difficile de traiter du jeux vidéo sans la moindre image,… déjà parfois les Pix n Love me donnent envie d’en voir plus et d’entendre même… de voir bouger les choses… De plus, n’étant pas un grand amateur de roman, l’écriture de son auteur Daniel Ichbiah ne m’avait pas vraiment convaincue… et j’avais rapidement laisser le bouquin de coté, le laissant à mon frangin… qui une fois lu m’en donna un feedback tout de même intriguant… je m’y suis donc replongé cette été,… au fil des pages, la soif de savoir prennait le plis !

Ceci dit,… je reste convaincu que pour lire ce livre, il faut avoir connu… pouvoir au moins se dessiner des images et des souvenirs des jeux abordés : Pong (pas difficile je vous l’accorde) et l’histoire d’Atari, Super Mario, Tetris, l’Arche du Capitaine Blood dont je ne connaissait qu’un boitier perdu chez moi, l’arrivée en force de Sega en Europe et son hérisson fétiche Sonic, Simcity, Alone in the Dark, The 7th Guest, Dune, Myst, Doom et l’aventure ID Software, Wing Commander, l’arrivée de la Playstation à laquelle est née l’aventure Rayman, Deuxième Monde, Ultima Online, Tomb Raider, Versailles, Pokémon, la Dreamcast, Les Sims, World of Warcraft et le retour en forme de Nintendo à travers la Wii et la DS… Joli voyage en perspective qui se réalisera au travers quelques personnages récurent tel que Philippe Ulrich, fondateur de ERE Informatique et Cryo et Bruno Bonnell, alors président d’Infogrames.

En suivant ces personnages, on se retrouve donc à presque passer sous silence des titres qui ont évidemment pour moi beaucoup d’histoire… Resident Evil ou Final Fantasy n’y méritent ils pas une plus grande place ? Silent Hill et les jeux Luca’s Arts (Monkey Island, Day of the Tentacle)… ne font-ils pas partie de la Saga des jeux vidéo ? Zelda, Worms, Civilization, les jeux Titus…

Il aura bien fallu faire des choix… à vous de lire maintenant !!

Vous aimerez aussi...

  • Playin’ 093 janvier 2009 Playin’ 09 (2)
    Et oui, comme chaque début d'année, je m'intéresse un peu à ce qui nous attends (madame et moi) pour l'année à venir. En 2008, tous nos yeux étaient tournés sur les productions Wii […]
  • Enfin les vacances !!!2 août 2010 Enfin les vacances !!! (3)
    Aaah, plein de semaines de vacance aux programmes... Plus je vieillis, et plus c'est long à attendre ! Bref, depuis vendredi (Le 23 juillet) me voilà les deux pieds en congé... Même si […]
  • Marre de la Wii10 août 2008 Marre de la Wii (5)
    C'est difficile à admettre, mais je commence sérieusement à en avoir mare de jouer de la maracasse sur Wii... certes c'était bien marrant, je peux dire que j'ai joué à Mario Galaxy, Mario […]

2 réactions au sujet de « La saga des jeux vidéos »

  1. Avoir laissé Titus pour compte se comprend d’autant moins qu’il s’agissait aussi d’un studio Français. Il y a clairement eu sélection. Elle n’est pas objective (plutôt guidée par les interviews), ciblée sur des individus plutôt que sur des produits, etc. Mais au moins, l’évolution du milieu a été plutôt bien rendue.

  2. On m’a dit beaucoup de bien du bouquin “les maitres du jeu vidéo” qui se focalise en réalité sur id software.

    Vouloir généraliser l’univers du jeu vidéo et tout traiter dans un seul bouquin ça peut pas marcher, y’a trop de choses à dires et vu que l’opinion de chacun diffère selon les jeux (genre j’ai beaucoup de mal à trouver de l’intérêt pour Final Fantasy, pas faute d’avoir essayé les IV V VI VIII et X). S’ils se sont centrés sur les jeux des mecs qui ont accepté une Interview, je trouve ça limite normal.

    Par contre si le bouquin n’est pas beaucoup illustré, c’est très dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.