La PS2, console aux vies multiples (PART1)

La PS2, console aux vies multiples (PART1)

Playstation 2En 2002, ayant touché une jolie petite prime de retard du Forem, madame et moi nous offrions, malgré un rythme de vie bien difficile, une console PS2 d’occasion, avec 3 jeux, pour un peu plus de 250€. Nous disions alors adieu à notre PSX customisée Lara Croft, pucée, actionreplayée et tout ce que l’on veut,.. A cette époque, le monolythe de Sony est LA console qui s’apprête à un long, très long règne. Fêtant en ce mois de mars ces 10 ans,  elle n’avait au départ comme réelle concurente que la SEGA Dreamcast dont la production stoppera en 2001. Chez Nintendo, la N64 n’est pas à la hauteur, et ce n’est qu’en 2002 que débarquera chez nous la Game Cube, ainsi que la première console de Microsoft. En 2 ans donc, Sony a déjà pu étoffer son catalogue de jeux, durant une période de quasi exclusivité….

Nous sommes en 2009, et l’année dernière encore se vendaient plus de PS2 que de PS3, la nouvelle console de Sony encore beaucoup trop cher se démarquant difficilement de sa concurrente la XBOX 360, au catalogue bien plus fournis, et l’inattendue Nintendo Wii caracolant en tête…. De nombreux bons jeux sortent d’ailleurs encore sur la PS2… Mais actuellement, les PS3 vendues par chez nous sont dépourvues du processeur nécessaire à faire fonctionner les jeux PS2… mais une petite annonce pourrait bientôt tomber concernant une MAJ du firmware permettant l’émulation tant attendue…

Retour en arrière…. Nos premiers jeux seront Klonoa 2, Devil May Cry, Shadow of the memories et un plus tard… Resident Evil Code Veronica…

Devil May CryA l’époque, c’est ce nouveau Resident Evil qui est le moteur principale de l’achat de notre console, mais il n’est pas encore disponible en occasion, le vendeur me propose donc Devil May Cry, un autre jeu développé par Capcom. Il s’agit d’un jeu d’action, pas de Survival Horror ou Dante, le héros, pars à la chasse aux esprits maléfiques, à la manière forte. Le jeu dispose d’une ambiance excellente, qui me donne tout de suite le ton de ce que la PS2 à dans le ventre… ceci dit, seul le premier épisode m’a vraiment plus. Ceci dit, la musique de ce première épisode, un peu à la sauce prodigy, me restera en mémoire….

L’histoire raconte qu’il y a 2000 ans, un démon nommé Sparda se rebella contre les forces maléfiques et enferma le seigneur du mal dans un caveau scellé. Sparda épousa une femme humaine et eut un fils mi-démon mi-humain. Aujourd’hui, le seigneur du mal est sur le point de se libérer. Un seul homme est capable de l’en empêcher : le fils même de Sparda… (jeuxvideo.Com)

Devil May Cry, Capcom, Decembre 2001.

Shadow of memoriesShadow of memories, développé par Konami, est alors une belle surprise,  malgré un rendu graphique moyen, propre aux premiers jeux de la PS2. Il s’agit d’un jeu d’aventure en 3D ou le héros meure dès le départ. Il va devoir comprendre le pourquoi en remontant le temps en y changeant les évènements. A chaque voyage, une “mission” est à réaliser, mais les moyens choisis interfèreront sur la suite… Un jeu auquel on prendra plaisir à rejouer afin de parcourir les 6 orientations scénaristiques différentes… Pourtant le jeu n’a pas plus à tout le monde, sa durée de vie fut fort critiquée, compter 4 heures pour finir un scénario, remplis de cinématique… Il est vrai que j’ai eu plus l’impression de participer à un film interactif, qu’à un jeu, … mais j’en garde un excellent souvenirs, le plaçant même dans mon TOP 50 vidéoludique !

« Je m’appelle Eike, Eike Kusch. L’autre jour, en sortant d’un café, je me suis fait poignarder dans la rue. Et si je suis là pour vous en parler, c’est que quelqu’un ne voulait pas que je meurs, quelqu’un était prêt à me donner une chance d’éviter ma propre mort. Cette personne m’a donc ramené un peu avant l’heure fatale et j’ai ainsi pu éviter cet événement tragique. » (jeuxvideo.Com)

Shadow of Memories, Konami, mars 2001

Resident Evil X : Code VeronicaUn peu plus tard dans l’année, je peux enfin mettre la main sur le “nouveau” Resident Evil : Code Veronica X. Bien que je l’ignore alors, cet épisode n’est pas si nouveau, puisqu’il s’agit d’une adaptation de la version restée un moment exclusive sur Dreamcast. On ne peut pas dire que graphiquement, ce nouvel épisode casse la baraque à pixel ! Tel Dino Crisis (de Capcom également) sur PSX, Code Veronica choisi d’abandonner les environnements à plan fixe en 3D précalculée pour un mode en 3D temps réél. Les textures sont donc plus ternes, et c’est essentiellement l’intensité du scénario qui relève le niveau du jeu. Exit, Racoon City, Claire Redfield se retrouve prisonnières sur une île où elle en apprendra beaucoup sur la naissance de la société Umbrella. Longtemps madame et moi resterons sur notre fin, car rapidement Capcom signera un contrat d’exclusivité avec Nintendo pour la production de nouveaux épisodes… C’est d’ailleurs en désespoir de voir arriver Resident Evil 4 sur PS2 qu’en 2004 nous passerons de la PS2 à la Gamecube…

Resident Evil : Code Veronica X, Capcom, septembre 2001

Silent Hill 2Puis il y eu Silent Hill 2… d’abord pretté par un camarade de formation, puis finalement acquis, Silent Hill 2 est l’un des meilleur jeu auquel j’ai joué. Je vous avais déjà parlé de la “Saga”, qui trône dans mon Top 3. Difficile de sortir ce nouvel épisode sans se dire qu’avoir jouer au premier ne compte pas…. Mais Silent Hill 2 est l’exemple même de ce qu’il faut faire pour réussir un jeu vidéo. Une intrigue, une histoire d’amour, des musiques magnifiques, des séquences cinématiques et un univers inimitable. Enfait, si je vous en parle de la sorte, c’est que je pourrais vous dire exactement la même chose de Final Fantasy X lui aussi dans mon TOP3. Au fond, seul les univers sont totalement différents. Dois-je vraiment vous présenter ces deux séries ou vous en ai-je déjà suffisamment parlé. Vous le savez, c’est RE, SH et FF qui me font passer d’une console à l’autre… La PS2 accueillera encore de nombreux titre de la série Silent Hill… Le 3° opus peut inspiré mais agréable tout de même… le 4° complètement dérangé, plutôt prometteur, mais proposant des “fantômes” à poignarder avec des couteaux rares à trouver… passage beaucoup trop stressant…

Nous voici donc à nouveau aux abords de la paisible petite ville de Silent Hill aux côtés cette fois-ci de James Sunderland attiré jusqu’ici par la réception d’une lettre de sa femme morte trois années auparavant. Quelques minutes suffisent alors pour que notre héros et le joueur avec lui basculent dans un univers cauchemardesque où plane un mystère aussi épais que le brouillard qui enveloppe Silent Hill.  (jeuxvideo.Com)

Silent Hill 2, Konami, septembre 2001

Yuna & TidusEt justement, Final Fantasy X, ce n’est qu’un an plus tard que nous nous mettons. L’univers est bien sur totalement différent de celui de Silent Hill, et bien qu’il s’agisse là encore d’un jeu réalisé dans les premières années de la PS2, le résultat est époustouflant. Les deux épisodes précédents sur la PSone, nous avaient fait accrocher à la série, mais jamais l’histoire n’avait été aussi forte…. On pourrait dire qu’il s’agit d’un compte pour ado/adulte. Avec de magnifique scène cinématique, et des musiques mémorables… Je pourrais passer des heures à reparler de ce Final Fantasy… mais au fond je l’ai déjà fait il y a quelques années (Lire l’article)

C’est l’histoire de Tidus, un jeune garçon plein de fougue, vedette locale dans l’équipe Blitzball . A quelques heures de la grande finale, une énorme boule d’énergie s’approche de sa ville, Zanarkand, et détruit tout sur son passage,… Il se retrouve aspiré par cette énorme “monstre” avec Auron, un ami de son défunt père… et se réveille seul, au beau milieu de nulle part. Il s’avère être sur Spira, sa planète, mais 1000 plus tard. Il rencontre alors Yuna, une jeune fille, dont il tombe amoureux qui se destine à être “Invokeur”, pour pouvoir sauver Spira du retour de Sin (qui avait détruit Zanarkand mille an au paravant). Et voilà donc une équipe qui se forme à leurs cotés. Auron, Wakka (ami de Yuna et entraineur de l’équipe de Blitzball), Rikku (une jeune voleuse) les accompagnent à traverser les différentes contrées de Spira, afin de protéger Yuna, qui doit compléter son apprentissage…

Final Fantasy X, Squaresoft, mai 2002

Ceci dit… ce sont toujours les mêmes qui ont droit à la vedette… Resident, Final, Silent Hill…. il y avait pourtant de super autres titres qui d’ailleurs n’ont pas eu droit à leur petit heures de gloire…. Je ne vais pas encore vous faire toute une tartine… au fond, qui lit mes longues tartines hein !

eg3_profilelarge.jpgExtreme G Racing III, Acclaim, aout 2001

Trouvé pas cher chez Mario Shop, ce jeu de course de moto futuriste super rapide était vraiment très sympa. Difficile à prendre en main, mais une belle alternative à F-Zero chez Nintendo… Les environnements étaient bien réalisés et surtout les musiques Trance entrainante…

gta3_screen012.jpgGTA 3, Rockstar, novembre 2001

Premier pas de la série en 3D. Je me souviens avoir passé des heures à crapahuter dans la ville, plutôt sombre, à piquer des voitures au gens, à éviter la police… J’ai un peu suivi le scénario, mais sans plus… Cette manière de jouer à évidemment compromis mon intérêt pour les suites de ce jeu… y compris sur la PS3…

projectZero0001.jpgProject Zero, Tecmo, Aout 2002

Enfin un peu de sang nouveau dans le monde du survival horror… je me souviens que nous nous étions rué dans notre Mario Shop pour aller chercher ce jeu dès sa sortie. Dans un univers très très “vieux japon”, une jeune journaliste se retrouve dans une ancienne demeure très étrange, hantés d’esprit peu accueillant… sa seul arme… un appareil photo aux pouvoirs étranges. Le 2° volet sera encore plus intéressant, et il existe même un 3°, sorti à une époque où je ne disposais plus de PS3.

finalespacezztop2014.jpgS.O.S. : The final escape, Irem, novembre 2002

Rigide, graphisme un peu en deça de ce qui se faisait à l’époque,… Final Escape reste pourtant une superbe expérience. Notre héros se retrouvent perdu alors que les éléments se déchaines… la ville s’effondre, l’eau envahit tout… et il faudra survivre dans un premier temps… Petit à petit un scénario bien sympathique va se dessiner, et il s’agira de faire les bons choix pour arriver au dénouement finale. Une suite existe sur PS2, et un 3° opus uniquement sur PSP…

shoxa_med_5.jpgShox, EA Big, novembre 2002

Il existe des tas de jeux de voiture,… j’en suis très friand, mais également plutôt exigeant. Shox avait ce petit quelques choses qu’il le rendait unique. Des véhicules au comportement bien distinct, de nombreux circuits construit autour d’un terrain, proposant ainsi des tronçons récurrents, et surtout des objectifs “shox” à obtenir, en faisant des temps scratch sur les 3 parties du circuit…. permettant d’obtenir des voitures bonus pour les défis suivants… Un jeu qui aurait mériter une suite.

rayman_3_hoodlum_havoc_1.jpgRayman III : Hodlum Havoc, Ubisoft, mars 2003

Ce 3° Rayman est une fois de plus une belle réussite… Encore plus joli, des musiques toujours aussi gaies et un scénario bien attachant… Seul mon exécrable adresse dans les jeux de plate-forme 3D ne m’ont pas permis d’avancer suffisamment loin… Il est par contre vraiment triste de se dire qu’à l’heure actuelle, c’est le dernier bon jeu Rayman qui soit sortit… Ce dernier s’étant depuis lors complètement perdu dans la crétinerie des lapins d’Ubisoft :(

summer_heat_beach_volleyball.327519.jpgSummer Heat Beach Volley, Acclaim, juillet 2003

En plein été, il fallait bien avoué que ce jeu de Beach Volley était plus sympathique… de nombreux (et nombreuses) personnages, avec divers maillots à déverrouiller… histoire de customiser son équipe. On a passé pas mal de temps avec Jessica sur ce jeu… dont le gameplay était vraiment chouette ! A cette époque, ma console venait de recevoir sa nouvelle génération de Puce, qui allait me permettre de pouvoir tester et découvrir beaucoup plus de jeux…

baphomet3bsw3pc003.jpgLes Chevaliers de Baphomet III, Revolution Soft, Spetembre 2003

Jessica avait déjà essayé un peu de me faire accrocher à la série des Chevaliers de Baphomet à l’époque de la première playstation, mais il faut bien avouer que je trouvais les énigmes bien trop tordues… Ce 3° épisodes, le manuscrit de Volnyche, m’a par contre nettement plus séduit. Nous avons d’ailleurs terminer le jeu, immergeant pour la première fois le héros dans un monde en 3 dimensions. Les énigmes sont un brin plus simple, trop pour les puristes, mais il nous aura fallu tout de même nous creuser la tête… et le jeu propose de nombreux moments de résolution d’acion à la “Sokoban” (bref se frailler un chemin entre des caisses et autres…)

00163366_photo_wrc_3.jpgWRC 3, Evolution, novembre 2003

Déjà à l’époque de mon premier PC, les jeux de rally me plaisaient énormément… aaah le Rally de Lombardie en CGA.. lol, bref, passant de la PSX à la PS2, je me suis tourné de Colin Mc Rae Rally à WRC (World Rally Championship) développé par le studio Evolution de Sony. D’années en années le réalisme était plus fin, mais à chaque fois le plaisir de conduire ma Ford Escort était le même ! Dommage que la série n’ai pas continuer sur PS3, même si Motorstorm Pacific Rift réalisé par la même équipe est une belle réussite.

00059292_photo_prince_of_persia_the_sands_of_time_playstation_2.jpgPrince of Persia : les sables du temps, Ubisoft, novembre 2003

A l’annonce d’un nouveau Prince of Persia, mythe du début des années 90, j’étais vraiment curieux de voir ce qui allait pouvoir en ressortir… Le Prince of Persia du nouveau millénaire s’inspire fortement de Tomb Raider, mais propose des séquences d’action et de haute-voltige époustouflantes. Pour l’époque s’était clairement un gameplay passionnant, et seul ma difficulté à me déplacer dans un environement 3D m’a finalement fait jetter l’éponge au bout de quelques niveaux… Les 2 autres volets de la trilogie ne m’ont pas vraiment attiré… offrant surtout une suite à l’histoire, que je n’avais de toute manière pas terminée…

00154594_photo_kya_dark_lineage.jpgKya : Dark Lineage, Eden Game, novembre 2003

Ce jeu est une “petite” production française qui m’avait vraiment fait de l’oeil lors de sa présentation à l’époque. Le scénario est un peu simpliste… retrouvant l’invention de son grand père, Kya se retrouve transportée dans un monde parallèle. Graphiquement, le jeu me fait vraiment pensé à Rayman, avec une demoiselle qui n’hésite pas à se jetter dans le vide. Le jeu est parfois un peu redondant.. mais c’est un véritable coup de coeur !

NFS1127330686.jpgNeed for Speed Underground, Electronic Arts, décembre 2003

Lancé en 1996, la série de jeu de course Need for Speed propose cette année là une toute nouvelle orientation, dans ligné du film Fast & Furious, nous voilà aux commandes de voiture super “tunées”. La sauce me plait vraiment, et l’ajout d’un “mini scénario” me plait vraiment, un concept innovant à l’époque… Je n’aime pas trop le Rap, mais je dois bien admettre que la bande son de NFS Underground est toujours bien en tête (Ram dam dam… tala tala tadam !) Dommage que les suites ne furent pas aussi amusantes à jouer…

final_fantasy_x_2_screens_6.jpgFinal Fantasy X-2, Square Enix, février 2004

Peut avant de revendre mon bloc noir et passer chez Nintendo, Square nous propose une suite à Final Fantasy X. Cette épisode nous emmène quelques années après la libération de Spira, et l’on y retrouve Yuna et Rikku avec une “nouvelle” partenaire. Ce final sera également très agréable… avec cependant des musiques moins charismatiques.

FFXII82888_1_2.jpgFinal Fantasy XII, Square Enix, février 2007

Voilà qu’enfin FFXII débarque chez nous… mais à l’époque, j’ai une Nintendo Gamecube… mais comment résister ! C’est que la PS3 (à l’époque compatible PS2) sort dans quelques mois… mais son prix est démentiel ! Plus de 600€…. Au final, nous voilà qui ressortons avec une PS2 slim rose et notre FFXII. Ce nouvel épisode est incroyable. Même s’il ne restera pas inscrit dans ma mémoire comme les précédents volets, il faut avouer que graphiquement, Square Enix à transcender la Playstation 2 ! Musicalement l’univers est vraiment réussi. Le système de combat est totalement revu et beaucoup plus dynamique… On prend du plaisir à y jouer… mais à mon point de vue, moins de plaisir à regarder son partenaire jouer…. Les mondes sont vastes, variés, et le scénario tient franchement la route….  D’ailleurs j’en profites pour vous renvoyez sur le 5° épisode Podcast retraçant l’univers de Final Fantasy sur Muzax.

Je ne garderais pas bien longtemps cette PS2. le temps de finir Final Fantasy XII. Je ne jouerais même pas à Resident Evil 4 (déjà fini sur Gamecube)… et quelques mois plus tard, la GameCube sera également revendue… tentant l’idée de jouer sur PC avec un Geforce 6800 très puissante et une manette Logitech… mais l’expérience sera un échec totale… Il n’est pas gaie jouer sur PC… et fin 2007, je m’offrirais une petite Nintendo Wii…

Avec l’annonce récente d’un retour de rétro-compatibilité PS2-PS3… je vais me mettre à aussi penser à tous les bons jeux qui sont sortis et vont encore encore sortir sur ce support…. on en reparle prochainement !

Vous aimerez aussi...

  • PSX25 juin 2008 PSX (2)
    PSX.. c'est ainsi que l'on appelait la Playstation, 1° du nom avant que sa version plus light ne soit rebaptisée PSOne pour mieux faire la différence avec la PS2. Bref, cette console est […]
  • Playin’ 093 janvier 2009 Playin’ 09 (2)
    Et oui, comme chaque début d'année, je m'intéresse un peu à ce qui nous attends (madame et moi) pour l'année à venir. En 2008, tous nos yeux étaient tournés sur les productions Wii […]
  • Marre de la Wii10 août 2008 Marre de la Wii (5)
    C'est difficile à admettre, mais je commence sérieusement à en avoir mare de jouer de la maracasse sur Wii... certes c'était bien marrant, je peux dire que j'ai joué à Mario Galaxy, Mario […]

2 réactions au sujet de « La PS2, console aux vies multiples (PART1) »

  1. Et ben, tu es toujours aussi bavard concernant les jeux lol :-)
    Moi je m’essaie à UFC sur Xbox360 et c’est vraiment chouette… :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.