Final Fantasy X, inoubliable…

Final Fantasy X, inoubliable…


YouTube Direkt

Se plonger dans Final Fantasy X, ce n’est pas seulement participer à une aventure hors du commun, c’est aussi poser le pied dans un monde nouveau et prendre part, l’espace de quelques heures, à de nouvelles cultures, de nouveaux mythes et de nouvelles visions des choses. Car Spira, cet univers entièrement réalisé pour le jeu, n’a rien d’une suite de belles images. C’est ce qu’il est aussi, bien sûr, mais grâce à un travail de fond de la part des concepteurs, il y a des significations profondes derrières ces graphismes dont nous connaissons toute la beauté et l’esthétique. Et ce travail visant à donner une profondeur à Spira est sans précédant dans l’histoire de la série. Il va sans doute devenir une référence pour la suite… (KujaFFman / ffworld.com)

logo final fantasy X

YunaIl y a 2 mois, j’entammais de vous parler des 50 meilleurs jeux vidéo qui ont “boulversé” ma petite vie tranquille, et je vous présentais mon premier choix “Resident Evil“. Si ce dernier, dans le genre survival horror, n’est évidemment pas un jeu destinné “tout public”, il n’en est pas de même pour celui qui se place en 2° position, Final Fantasy X, un jeu de Squaresoft arrivé en Europe en 2002 sur la Playstation 2 de Sony.

Ce 10° épisode de Final Fantasy, série initiée en 1987 sur la NES (la première console de salon de Nintendo), est parmis les plus critiqués par les fan “puristes” de la série. On peu évidemment comprendre qu’au bout de 10 épisodes, la série ai du évoluer.. Mais ils lui reprochent d’être trop “commercial”… et c’est peut-être bien cela, au fond qui nous a plus à Jessica et moi.

Je ne m’attarderais pas plus sur le pourquoi et le comment, nous sommes devenus fans de cette série, j’en avais déjà parlé il y a quelques mois, quand nous avions acheté notre PS2 Lite Rose.

Alors, qu’est-ce qui a bien pu faire que ce jeux est si génial ? C’est essentiellement du fait qu’il ai pu réunir tous les ingrédients, qui font d’un jeu vidéo, une expérience inoublialbe : Graphisme, Musiques, Jouabilité, Histoire !

yunaPDVD_214.jpg

Coté, visuel, c’est évidemment le plus facile à vous faire découvrir, vous constaterez rapidement, que l’environnement du jeu est magnifique, le jeu se joue dans un monde 3D en permanence (premier épisode de la série à le faire), et les personnages et ennemis sont magnifiquements bien réalisés ! Mais évidemment le point fort de la série à ce niveau, ce sont aussi les superbes cinématiques qui l’accompagnent, et qui rendent le jeu si prennant…

__fin du boss de niv 4__
__ecran noir__
Jessica : “Pierre, Pierre !!
Vite, vite … Une cinématique !!!
__bardam bardam__
(cj, lache son PC et dévalle les escaliers)

tidus_auron299.jpgEt encore, il s’agit d’un moment, ou le boss a été tellement complexe à éliminer, que j’ai du monter à l’étage faire un tour sur les forums pour avoir quelques infos supplémentaires… mais j’y reviens.

En tant que musicien, je ne peux évidement pas, ne pas m’arreter sur la bande son du jeu. La série Final Fantasy est connue pour proposer les plus belles musiques de jeux vidéos, qui font d’ailleurs partie depuis pas mal d’année du répertoire de l’orchestre philharmonic de Tokyo ! (Ah qu’ils ont de la chance ces japonnais).

Une fois de plus signée par Nobuo Uematsu (qui suit la série depuis le début), les musiques de FFX font parties de mes préférées… To Zanarkand en particulier, dès ses premières notes, me rappelle toute l’histoire et les heures passées à découvrir le monde de Spira, les moments partagés avec Jessica,… toute une partie de notre vie…

[display_podcast]

Zanarkand 1000 ans aprèsLa plupart des jeux vidéos actuelles ne s’impliquent plus assez à travailler leurs musiques. Electronic Arts (EA) a pris d’ailleurs le parti d’acheter des titres d’auteurs (des groupes POP, RAP,..) et de les refourguer dans ses productions… Les musiques de Final Fantasy, elles, sont tellement magnifiques, qu’elles sont par la suite ré-éditées en CD musicaux, puis déclinées en partition, ré-édition jouées au piano et en concert philharmonic !

Bon, vous l’aurez compris, c’est beau et il y a de belles musiques !

Mais ce n’est pas suffisant ! J’ai déjà eu l’occasion de tomber sur d’autres jeux qui rassemblaient cela, mais qui n’ont pas tenu plus de quelques heures entre mes mains….

Il faut aussi que la jouabilité (le Gameplay) soit au rendez-vous ! En gros, il faut que l’on comprenne suffisament vite ce qu’il faut faire, ce que l’on peut faire et comment… Et… que ce soit gaie à faire.. En même temps que le tout soit suffisament progressif que pour en apprendre du nouveau au compte goute pendant toute la durée du jeu. (Bon je suis sure que Pype pourra m’écrire une équation plus mathématique de la chose).

Je dois bien dire, que les premiers “Final Fantasy” (ceux sur Super Nintendo) étaient loin de cela.. J’ai d’ailleurs toujours trouvé les jeux RPG assez barbares à ce niveau. Se promener sur une carte, boum.. des ennemis arrivent.. on se bat chacun son tour en choisissant l’action que l’on va faire.. on regarde à ne pas perdre trop de PV, on reprend une potion au besoin… jusqu’à ce que l’on arrive au chateau…

Non vraiment j’étais pas trop fan à l’époque. Or, pourtant, Final Fantasy X est bien un RPG ! déjà dès le 8 (le premier auquel j’ai vraiment accroché) le principe restait le même que précédemment évoqué.. Et pourtant, ca marche mieux… FFX au combat

On démarre avec un personnage et l’équipe grandit petit à petit, il faut donc choisir quels seront les 3 personnages que l’on utilisera. (ce qui orientera un peu l’histoire). Les personnages au fil des combat gagnent en NIV et deviennent plus forts, ils achètent avec les GILLS glanés de nouvelles armes et armures, et (grande nouveauté) font évoluer sur un sphérier un brin tactique, leurs compétences, afin de débloquer de nouvelles actions.

 Je ne m’attarderai pas plus sur le gameplay, car pour un RPGiste je suis surement à mettre au pilori et pour celui ou celle qui n’y connait rien, je risque d’un peu le perturber !


YouTube Direkt

Interessons nous plutot à l’histoire, au bout du compte le point d’orgue de la bonne réussite, ce qui fait que FFX reste dans ma mémoire, aux cotés de tous les comtes de Disney qui ont bercé mon enfance.

Oui ! FFX peut-être considéré comme-t-elle, un comte pour “Ados” ! Tidus

C’est l’histoire de Tidus, un jeune garçon plein de fougue, vedette locale dans l’équipe Blitzball (sport aquatique en plongée entre le handball, waterpolo et football).

A quelques heures de la grande finale, une énorme boule d’énergie s’approche de sa ville, Zanarkand, et détruit tout sur son passage,… Il se retrouve aspiré par cette énorme “monstre” avec Auron, un ami de son défunt père… et se réveille seul, au beau milieu de nule part. Yuna & Tidus

Il s’avère être sur Spira, sa planète, mais 1000 plus tard. Il rencontre alors Yuna, une jeune fille, dont il tombe amoureux qui se destine à être “Invokeur”, pour pouvoir sauver Spira du retour de Sin (qui avait détruit Zanarkand mille an au paravant).

Et voilà donc une équipe qui se forme à leurs cotés. Auron, Wakka (ami de Yuna et entraineur de l’équipe de Blitzball), Rikku (une jeune voleuse) les accompagnent à traverser les différentes contrées de Spira, afin de protéger Yuna, qui doit compléter son apprentissage….

(Celui qui voudrait en savoir plus, sans jouer au jeu, peuvent lire le résumé de l’histoire ici ou en vidéo sur Youtube (Final Fantasy X Walkthrough)


YouTube Direkt 

FFX ouvrira donc le monde de Final Fantasy à un plus large public, avec son scénario un poil plus romantique, et il fera d’ailleur l’objet, pour la première fois d’une suite Final Fantasy X-2 !


YouTube Direkt

Vous aimerez aussi...

  • Resident Evil : presque du film interactif !16 juillet 2007 Resident Evil : presque du film interactif ! (3)
    Ame sensible ! passez votre chemin… Comme vous aurez pu le voir dans mon « top 50 » j’affectionne pas mal de jeux haut en couleur à la Mario/Kirby, mais j’ai également pris goût à un style […]
  • Enfin les vacances !!!2 août 2010 Enfin les vacances !!! (3)
    Aaah, plein de semaines de vacance aux programmes... Plus je vieillis, et plus c'est long à attendre ! Bref, depuis vendredi (Le 23 juillet) me voilà les deux pieds en congé... Même si […]
  • FF signe d’invincibilité !28 octobre 2009 FF signe d’invincibilité ! (1)
    Oh, on a beau dire que les jeux-vidéo d'avant, c'était pour les vraies Gamers, qu'il était bien plus difficile que maintenant... Dans un sens ce n'est pas faux, mais ils étaient surtout […]

9 réactions au sujet de « Final Fantasy X, inoubliable… »

  1. Ca me rappel des souvenirs, j’avais un poil oubliée cette belle histoire, qui m’a pourtant marquée et restera toujours encrée en moi. Bizarre de tenir autant à un jeux vidéo mais celui là n’est pas un simple jeux, c’est toute une étape de notre vie … il à marqué des soirées entière de notre vie de couple et nous a accompagné dans notre amour. C’est FF et cela restera toujours en nous …

    D’aillieur, ce n’est pas pour rien que la mélodie d’entrée dans la chapelle le jour de notre mariage sera cette mélodie ..

  2. ouaip. Je dois admettre que c’est beau, que les musiques sont splendides, etc. Mais rien à faire, je trouve qu’il manque un “petit plus” dans le fonctionnement des combats. C’est probablement dû au fait que moi, j’ai découvert le RPG avec un plombier moustachu…

    J’ai beaucoup apprécié cette possibilité de faire intervenir non seulement la tactique mais aussi l’adresse du joueur, que ce soit pour porter des coups plus puissants ou pour parer les attaques — dans la mesure du possible. Et ça m’a toujours (rapidement) manqué dans les combats de FF …

  3. Mon premier FF *0*
    Je doit dire que c’est le jeu auquel j’ai le plus joué (+/- 350 heures ) et un des seuls finis a 100% :D
    Il reste,comme tu dis,une experience inoubliable tellement ce jeu m’a marqué dans toute mes experiences
    vidéoludiques °3°

    Valdi~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.