Ré-édition de mon album « A l’affoler »

Ré-édition de mon album « A l’affoler »

alaffolercoverSE.jpgSuite à ma récente composition « So please would you be my wife » le mois passée, je m’étais dit qu’il serait chouette de donner un petit coup de lifting à mon album « A l’affoler », initialement réalisé en septembre 2000.

Oh.. je sais, ce n’est certainement pas l’album, qui plait le plus à mes « fans » habituels.. et pour cause,… pas de techno, pas de dance ni même de chiptunes demoscèniennes… Non rien de tout cela. cet « album » était en réalité un CD best of de mes compositions Rock/Variété de 1997 à 2000.

En fait, à l’époque j’étais assez bon pour inventer des paroles (au fond, de la variété ou de la Dance.. c’était pas si différent), et j’ai toujours un faible pour les bons riffs de guitare… Mon gros problème aillant toujours été qu’une guitare et moi est plus grand ou égale à 2.. ;(

Heureusement, mon frère Sylvain jouait de la guitare, ainsi que Thierry le guitariste de mon groupe rock de l’époque… Pierrick également, …. Bref, de temps à autre, j’arrivais à mélanger un de leur riff avec un arrangement réalisé avec mon brave Impulse Tracker ! Puis j’y ajoutais un texte, et je passais ensuite au chant avec le micro de Vivien et la plus part du temps mon petit Tascam 4 pistes sur K7 audio. (aah que de souvenir)

(Actuellement, vous pouvez télécharger en exclusivité et gratuitement cet album sur JAMENDO, dès septembre il sera disponnible sur http://alaffoler.cyborgjeff.com) 

Pour cette ré-édition, j’ai donc décidé d’enlever quelques titres devenu peu intéressant et de rajouter les quelques titres dans le même genre que j’ai eu l’occasion de réaliser en sept ans… Bon.. c’est claire, .. ce n’est plus vraiment le style de morceaux que j’ai continué à composer depuis lors.. et ce pour deux raison ! La première étant que les auditeurs de Nectarine, longtemps mon public cible, attrapait rapidement des crises de nerf en m’écoutant chanter… (Bon, c’est claire je ne suis pas un GRAND chanteur.. mais pourtant, j’ai l’impression d’être si mauvais que ca ?)

D’autre part, écrire ce genre de chanson, était très facile lors de mes « chagrins sentimentaux ».. je veux dire par là, que les amours impossibles d’adolescent m’inspiraient évidemment plus, qu’une vie de couple solidement battie…

Ah oui.. et puis.. il a fallu trouver d’autres solution pour les guitares, car je n’avais plus « mes guitaristes sous la main » ;(

Allé, hop… faisont un petit tour rapide des titres que l’on retrouve sur cette nouvelle édition de l’album… et ce par ordre chronologique !

ALAF_SE_copie.jpg

Le plus ancien du lot est « Qu’est-ce que je fous ici ? » que j’ai écrit en avril 1997, juste après la sortie de mon premier album « Divagation ». Evidémment la qualité de l’époque était assez médiocre,.. essentiellement les voix, car avec un micro à 5€ et un Pentium 120mhz.. difficile de faire du bon travail ! Donc j’avais retravailler l’arrangement et ré-enregistrer les voix en Mars 2000 pour l’album « Expression Sentimentale » (en réalité un album Beta qui devriendra en septembre l’album A l’affoler). J’ai par contre voulu garder les sons « électro » de la version originale, faisant partie de l’excellente banque de son réalisé par Pierrick.

Plus personne dans la rue, juste quelques loubards
La seringue en sangsue, dans la bouche un pétard
Ce n’est pas ca qu’il cherche, ca au moins il le sait
Quand soudain, comme une flèche la question apparaît

Ce n’est donc au bout du compte qu’à la fin de l’année 1998, que j’allais réaliser mon premier « grand » morceau de chanson française « Je voudrais te revoir » avec l’aide de Thierry pour la très jolie partie guitare et de Sylvain et Marie pour les choeurs dans le refrain. Malgré un arrangement sonnant encore un peu tracker, le résultat était assez fort ! Car on a beau être en 1998… Ce morceau est réalisé sous MS-DOS avec le même genre d’appareil qu’un peu plus haut juste 16mo de mémoire au lieu de 8 ! Je garde toujours en regret d’ailleur de ne pas avoir pu techniquement ajouter un couplet supplémentaire. Coté influence, ca sonne un peu Etienne Daho… même si moi, c’est Alan Théo « Emmène moi » qui m’avait inspiré ;p

Où es-tu maintenant ?
Pleut-il aussi souvent qu’ici ?
Te verrais-je, où et quand ?
Tiens est-ce que tu as bien dormi ?

Donc, dès 1999, de nouveaux titres du genre allaient cotoyer mes habituels morceaux electro… On retrouvera donc Tears in my Eyes, Have you heard my heart, Au bout du monde ou encore Plus ou moins souvent. Ce dernier, est un bon exemple de la tendance « Jazzy » que j’aimais réaliser à l’époque, avec des accords très complexe… Vivien avait d’ailleurs été de bon conseil pour la séquence batterie !

Quand tu n’es pas là, cette chambre est bien vide
Il y règne le silence qui n’attend que toi pour rire
Je voudrais pouvoir chaques soirs te serrer dans mes bras
Je voudrais pouvoir chaque jour vivre le grand amour

Puis donc en 2000, les titres du genre foisonnent. Techniquement je commence à être au point,.. mais également, je me retrouve assez « perturber » sentimentalement, sortant d’une relation difficile, enchainant des histoires inutiles… pour finalement rencontrer en juillet, ma Snorkys actuelle… même si à l’époque rien n’est simple encore !!! Tout ca pour dire, que j’ai certainement écrit mes meilleurs chansons à cette époque !! ;)

Voici donc quelques extraits des textes des meilleures chansons de cette période….

Stories of Love (qui sera la bande son du court métrage « Retour à l’envoyeur » réalisé par Charlotte Collin)

Stories of love have no chance to live
In such a world of fear and anxiety
Stories of love, one day be dead
RIP in my heart, my soul as a fingerprint

Lourd est mon coeur (mon premier et seul ? titre RnB interprété par Aurélia Benedetto et Amina Hatouffi)

Lourd est mon coeur, inondé de larmes
Celui que tu blesses, que tu déchires des tes armes
Il aurait fallu ne jamais me dire
Tous ces mots, tous ces « je t’aime », c’est encore pire

Tic Tic Tac (dans un style tout autre, inspiré de Bombfunk Mc’s, il terminera 2° lors de la Inscene’2k)

I meet her a friday night
But i’ve prefered waiting a peace of time
I’ve seen here, she’s got so pretty eyes
Since my heart let drum
a noisy tak tak all the time

Je t’aime et les 4 à la fois mérite évidemment que je m’y arrête d’avantage.. puisqu’il s’agit là de ma première grande déclaration à Jessica, quelques mois après notre rencontre… L’arrangement musicale est inspiré des guitares d’un module de Cybélius.

Ta main qui caresse ma peau
Le ciel, les étoiles
Demain fera-t-il aussi beau ?
J’ai le coeur qui s’emballe

Plus dormir seul
Boire la même eau que toi
Le sentir bouger
C’est comme il était une fois

Un garçon qui d’en haut
Rêve de vivre avec toi
Princesse d’en bas
Me dévore aux repas

Conte de fée-line caresses
Conte de facile promesses
Un peu, beaucoup, à l’affoler
Je t’aime et les quatre à la fois

Un garçon qui petit à petit
Ne peut se passer de toi
Princesse se réjouit de pouvoir
Le serrer dans ses bras 

Merci :

Alessandro Carcione, Thierry Dubois, Charlotte Collin, Jessica Thirion, Pierrick Hansen, Maf (Benoît Charcosset), Swarthemonia, Cathy Bustin, Moby, Elmobo (Frédéric Motte), Cybélius, Jogeir Liljedahl, Skorpik, caramail.com, Vivien Vanoirbeek, Sandrine, Destiny’s Child, DH99, DJ Saki n Friends, Acumen, Louise Attack, Julie Monard, Aurélia Benedetto, Amina Hattoufi, Stretch, Laxity, Sylvain Martin, Falcon, Marie Martin, Claudia Siegmund, Alan Théo, Gildas Arzel, Audrey, John B, Illusion, Bombfunk Mc’s, Lou Bega, Maz, Jellydog, Victro Vergara, Nexus, Wiz, Pinky, Laurent Mazzapicchi, Murielle, Quasian, Tbob (Valentin Boigelot), SPRL Wan, Crazy Man (Olmo Lipani), Kinito, Vanisher III, Lydwine Lafontaine, Machinae Supremacy, Mika, The Beatles, Fools Garden

Vous aimerez aussi...

  • Jamendo à la rescousse20 août 2011 Jamendo à la rescousse (1)
    Alors comme je vous le racontais, ces vacances d'été seront clairement sous le signe des travaux ! Entre la mise en place de mon Undeground et maintenant tout l'arrangement de la chambre […]
  • Mon album Let The Sun Shine, 10 ans déjà !18 septembre 2014 Mon album Let The Sun Shine, 10 ans déjà ! (0)
    Et oui, fin de cette année, il y a aura 10 ans que je vous partageais mon album d'EuroDance "Let The Sun Shine" ! Que le temps passe vite ! Alors que se dessine en ce moment un peu mieux […]
  • Crossing over the scene23 février 2010 Crossing over the scene (4)
       L'année 2000 avait été extrêmement prolifique, avec à la clef de nombreux albums : Day after Days, Expression Sentimentale, Y2K, Néant, A l'affoler et HTML Quest... Ceci dit, nombres […]
  • La guerre des pâquerettes24 octobre 2007 La guerre des pâquerettes (4)
    En 2003, je tombe depuis le site de Lost Treasure, sur l'équipe "Game Project", team français en cours de réalisation d'un jeu vidéo de type "Point & Click"...  A l'époque, ce genre de […]
  • Cyborg Jeff & Tbob : Summer Island3 octobre 2007 Cyborg Jeff & Tbob : Summer Island (4)
    Il y a quelques mois, je vous présentais mon premier album CD, Divagation, sorti en mars 97, dix ans au paravant. J'en profite donc pour enchainer ainsi sur cette retrospective […]
  • cyborgjeff ?20 juillet 2006 cyborgjeff ? (8)
    Et tu le sors d'ou celui là ? Ben oui, vu que j'appelle mon blog "cyborgjeff" va bien falloir que je donne quelques explications non ? Bon d'abord pour ceux qui me connaisse, et qui tombe […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.