Archives de
Étiquette : Youtube

2017 de la 4K et Netflix

2017 de la 4K et Netflix

Nous voici en 2017 et j’ai enfin testé Netflix! Avec un bouton aussi large sur la télécommande de la nouvelle télévision 4K, je me suis dit qu’il était temps d’aller jeter un œil à ce que l’on nous propose pour 10€/mois. Le concept est simple, l’accès à un catalogue de films et séries en vidéo à la demande de manière permanente. Pour l’heure, j’étais déjà abonné à BeTV qui via la box Evasion et anciennement le Voocorder propose également un accès à du contenu « premium » en vidéo à la demande. D’ailleurs rappelez-vous j’avais eu l’occasion de tester dès sa sortie la nouvelle box de Voo. Si depuis lors cette dernière a reçu quelques petites améliorations fin de cette année, il lui manque encore et toujours une ergonomie efficace et la comparaison avec l’application Netflix intégrée à ma Télévision Sony sous Androïd lui inflige par ailleurs un sacré coup de vieux !

Souple et rapide, l’accès aux contenus est simple, même pour un enfant. Dès le départ un choix de profil permettra de cibler les contenus enfants/parents. On prend plaisir à parcourir le catalogue là où il faut bien l’admettre, il faut être courageux tant la navigation dans la box Evasion est lente. Certes, je m’étais adapté à celle-ci, mais la comparaison est brutale, d’autant qu’il fallait parfois si reprendre à deux fois quand la box de Voo rencontrait « un problème »…

Ma vie en série (2016)
Ma vie en série (2016

Bon l’idée n’est pas ici de charger de défaut la box Evasion, mais je pense que chez Voo, l’arrivée de plus en plus importante de télévisions nouvelle génération impliquera, déjà, de se pencher sur l’avenir à donner à l’accès au contenu à la demande et premium de la chaine BeTV afin d’offrir une expérience agréable et moderne à leurs utilisateurs… un avenir en « rose » qui devrait passer à mon sens par l’amélioration des fonctionnalités de l’application Voomotion !

Car coté contenu, BeTV garde un certain avantage face à Netflix pour les amateurs de bons programmes tels que je le suis. Les grandes nouveautés en primeur (Le Livre de la Jungle, La 5° Vague,…), le meilleurs des séries (Games of Thrones, The Walking Dead, Modern Familly), Le cinéma français et belge,… c’est toujours sur Be que cela se passe,… Dans son catalogue Netflix, largement fourni, on retrouve pour l’heure beaucoup de productions commandées par Netflix (Outlanders, OA, Stranger Things) et des séries un poil moins récentes mais tout aussi intéressantes (Downton Abbey notamment) mais également un large panel de film américain, anglais, espagnol,… mais peu ou pas de production belge et française. Pour les enfants, le catalogue est énorme, mais ne vous attendez pas à retrouver du Disney, des mangas ou les bons dessins animés proposés par OufTivi…

 

Ah et donc la 4K, ça sert à quelque chose pour finir ?

Lire la suite Lire la suite

DJ Daerden, c’était il y a 10 ans déjà !

DJ Daerden, c’était il y a 10 ans déjà !

C’était il y a dix ans, en octobre 2006, je rêvais alors depuis bien longtemps d’entrer dans le Top 50, me promenant dans les profondeurs du web entre la Demoscène et le forum Trackers@Work, puis sans y prendre garde ce n’est pas d’une chanson boys band que tout est arrivé mais d’un titre techno ploticohumoristique autour d’un phénomène d’actualité, la victoire de Michel Daerden et du PS aux élections belges.

Évidemment faire un tube tel que celui là n’était pas tout à fait ce que j’avais imaginé, mais ce petit moment de gloire a tout de même été amusant… Et si le monde de la musique numérique avait été celui qu’il est aujourd’hui, sortir une version MP3 sur Spotify et l’Apple Store aurait pu prendre vie en un tour de clic, là ou le projet d’un CD single aura trainer de longs mois pour finalement débouler près d’un an plus tard sur Jamendo, alors que tant les frites que la mayonnaise étaient déjà retombés.

Avec plus de 100.000 vues sur Youtube les deux titres « C’est Etraordinaire » et « La Daerden Machine » ont fait leur carton sur la toile et cela a attiré une série de personnes à découvrir ce que je faisais et probablement donner un peu plus de visibilité à mon album « Goddess in my hands » sorti deux ans plus tard, néanmoins, je n’ai jamais réussi à me rapprocher de tels résultats dans mes projets suivants…

Lire la suite Lire la suite

Le Joueur du Grenier VS Les Oubliés de la Playhistoire

Le Joueur du Grenier VS Les Oubliés de la Playhistoire

Le Joueur VS Florent Gorges

 

L’été dernier, je me suis fait une petite folie, j’ai acheté l’intégrale des Oubliés de la Playhistoire, petite chronique de Florent Gorges diffusée sur la chaine NoLife. Entre les divers biberons de Rose, j’ai terminé le 2° DVD pour ensuite embrayer sur la première saison du Joueur du Grenier, l’un des premiers grand Youtubers francophone dédié au RetroGaming… Bref, l’occasion de vous faire un petit « Versus ».

Le concept du Joueur du grenier s’inspire The Angry Video Game Nerd mis en place par Frédéric et Sébastien en 2009. Difficile si vous vous intéressez au monde du jeu-vidéo de ne pas connaitre les capsules histétiques exhumant les jeux les plus pourris que l’on nous infligeait à l’époque. Les Aventures de Tintin, Ken le Survivan, Dragon Ball, les Chevaliers du Zodiac, Retour vers le Futur autant de jeux qui déjà à l’époque n’avait pas manqué de me décevoir moi aussi… Frustrant à souhait. Si le sujet est amusant, ce qui me plait un peu moins, c’est que tout le long du test, ça gueule, ça hurle, ça jure… ce qui rend le tout peu agréable à partager en famille !

Probablement moins connu, Les Oubliés de la Playhistoire se concentre sur des titres bien souvent inconnus au bataillon dans nos contrées, à quelques exception près. Moi qui aime tout particulièrement l’histoire du jeux-vidéo, je découvre le plus souvent de vraies pépites auxquels seuls les joueurs nippons avaient eu droit. Des gameplays novateur avant l’heure, des délires improbables, le tout mis en lumière par le savoir incomparable de Florent Gorges auteurs de nombreux ouvrages de référence chez Pix n Love et Omake Books. Certes dans l’ensemble, j’ai parfois trouvé que le tout manquait un peu de jeux de nos contrés, mais c’était avec plaisir que je retrouvais par exemple Sleepwalker, Space Taxi ou Balthazar…

Verdict, je trouve clairement les capsules de Florent Gorges bien plus enrichissantes que celle du Joueur du Grenier… mais dans l’ensemble, les deux émissions se veulent complémentaire !

Et c’est tant mieux… les deux sont disponibles chez Omake Books !

Final Cut Pro X a changé mes vies.

Final Cut Pro X a changé mes vies.

Inutile de revenir une fois de plus sur les motivations qui m’ont poussées à abandonner Pinnacle Studio et me lancer dans le montage vidéo sous Mac via le logiciel Final Cut Pro. Les choses se sont d’ailleurs faites en douceur avec plusieurs années de transition ! Entre 2011 et 2012, j’ai dans un premier temps appris à utiliser le programme en choisissant une série de projets pilotes plus ou moins complexes, tout en terminant les projets en cours déjà commencés sous Pinnacle Studio. A la moitié de l’année 2012, tous mes nouveaux projets eLearning étaient alors produits avec FCPX, mais ce n’est qu’en 2013 que j’ai complètement abandonné (ou presque) Pinnacle Studio en réalisant également mes montages de vidéo de mariage ou de vie de famille avec Final Cut.

3 années, cela pourrait être long, mais cela me semble cohérent. 1 année pour maitriser l’outil notamment en suivant d’excellents petits modules d’auto-formation, 1 année pour produire de manière efficace et mettre en place mon workflow de travail, 1 année pour jongler et exploiter à son maximum le programme et pouvoir oser de nouvelles choses !

Droit à l’oubli numérique – controverse from ecampusulg on Vimeo. (réalisation eCampus – IFRES – ULg, juin 2014)

Lire la suite Lire la suite

D’Adam Young à Lindsey Stirling

D’Adam Young à Lindsey Stirling

lindsey-stirling-shatter-me

Si cela vous revient peut-être, j’ai découvert l’artiste Adam Young mieux connu sous le nom d’Owl City en 2009. Ce fut une révélation musicale sur bien des domaines. A cet époque, avec l’arrivée imminente de mon petit garçon, j’avais fortement sorti la tête du monde de la musique, mais surtout cela faisait des très nombreuses années que je m’étais uniquement focalisé sur la musique liée au monde de la DemoScène. Avec son style si personnelle, Owl City allait me réconcilier avec la musique moderne, avec tout simplement le plaisir d’attendre et d’acheter un album de musique.

Il y a quelques semaines, Adam annonçait son nouveau single en collaboration avec Lindsey Stirling, et là je m’attendais donc à un duo vocale. Le morceau étant disponible gratuitement après un petit PromoGames, ce n’est qu’au bout de quelques écoutes que je constate qu’il n’y pas de chanteuse dans ce morceau…. je fais donc une petite recherche sur la toile pour en savoir plus sur Lindsey Stirling… et là POUM je m’en prends plein les oreilles !

Lindsey Stirling fait partie de ces artistes NextGen qui vivent à travers Youtube et qui donc propose de très nombreux clips vidéos de leurs musiques, j’avais donc de quoi découvrir… Entre les reprises violon + acapella des grands titres de Disney, Starwars et Game of Thrones, ce sont surtout ses compositions personnelles qui m’ont époustouflés ! Ce mélange de musique électroniques modernes mélangé avec une mélodie jouée au violent complètement démente est tout à fait incroyable, inattendu,… Bref, je suis FAN, et j’ai donc acheté le nouvel album « Shatter Me » sorti il y a une semaine.


YouTube Direkt

lindsey-stirlingAvec son petit air elfes des bois, cette jeune américaine a été révélé par l’émission America’s Got Talent ! Entre temps, le nombre de singles et collaborations réalisés est impressionnant (notamment avec Peter Hollens, Pentatonix, The Piano Guys et donc Owl City)

Avec cette nouvelle découverte musicale mon univers s’est ouvert vers de nouveaux artistes, tel que Peter Hollens chanteur acapella.

A découvrir donc :

Lindsey StirlingPeter HollensAlex GOwl CityPentatonixThe Piano Guys

Et merci à mon frangin Pype qui m’avait déjà fait découvrir trop rapidement ces artistes…


YouTube Direkt