Archives de
Étiquette : Vidéos

Cyborg Jeff – Storytelling, mon nouvel album !

Cyborg Jeff – Storytelling, mon nouvel album !

J’avoue, voilà un sacré moment qu’il n’y a plus eu d’album de Cyborg Jeff, car il faut bien l’avouer, ma vie est remplie de tellement de choses depuis plusieurs années que j’ai souvent mis mes compositions de coté. Néanmoins, voilà que je vous invite aujourd’hui à découvrir un nouveau mini-album : Storytelling, un EP comme on dit dans le jargon de la musique dématérialisée.

Tout a commencé il y a près de 6 ans. Alors que je cherchais l’inspiration pour un nouveau projet pour le groupe Demoscene, CTRL+ALT+TEST, Zavie me propose de réaliser un rapide projet à présenter à la Revision 2011, grosse démoparty en Allemagne. Ce projet dans la catégorie 4k (pour 4 kilobytes) implique dès lors de composer une musique avec un outil qui créera un fichier extrêmement léger joué à la volé par l’ordinateur… Je découvre alors le plugin 4Klang et une panoplie de sons hyper-minimalistes dont je vais tomber amoureux ! Naitra alors Love Potion Level 4, bande son de la démo D-Four.

L’occasion ne se représentera pas de travailler à d’autres Demo dans cette catégorie, mais après la sortie de l’album Super CJ Land fin 2013, alors que j’ai grandement réduit mon équipement musicale, la ré-installation rapided’un Open Modplug Tracker lié à 4Klang me permet en quelques heures de trouver l’inspiration à nouveaux pour un petit projet. Alors que je prépare les capsules vidéos de la journée IFRES 2014, je chipote sur la pause de midi pour en arriver à A tweet for Godo (petit clin d’oeil à la pièce de théâtre En Attendant Godo que mon frère avait dû lire étant gamin) que j’utiliserais comme jingle de mes productions de vidéo pédagogiques.

Au printemps 2015, notre vie de famille se bouscule un peu ! L’arrivée d’un petit ou d’une petite 4° s’annonce et bien des choses se bousculent dans ma tête… et c’est dans ces moments que la musique me permet d’extérioriser, mes peurs, mes bonheurs, mes angoisses, ma fierté… Sera la naissance de Crossroad in my life – Y dans un style Electro assez proche de Love Potion Level 4, avec un basse un peu plus lourde qui me rappelle les années New Beat et quelques notes qui aurait pu être sans le vouloir inspirées de 2L d’Alkama. Assez fier de cette composition, je la trouve aussi parfaite comme bande son jingle pour la nouvelle saison de production vidéo de l’équipe eCampus – IFRES.

Lire la suite Lire la suite

La boite à MOOC

La boite à MOOC

 

MoocLab #4 - Pierre Martin - Studio Multimédia - IFRES - eCampus - ULg

Vous me voyez peu, vous me lisez moins ! Il serait pourtant grand temps que je m’occupe de préparer mes prochaines vacances mais il est vrai que depuis deux mois, je suis grandement les pieds.. et la tête dans la mise en place d’un projet de réalisation de MOOC (Massive Open Online Courses) au bureau. Cela fera bientôt 15 ans que je fais de la vidéo pédagogique à l’Université de Liège et depuis quelques années nous vivons un joli BOOM de production. Si tout avait commencé en 2002 avec un simple petit caméscope bien avant que l’on ne parle de Youtube, je ne suis pas peu fier de ce qu’est devenu maintenant notre studio multimédia à l’IFRES!

De plus, cette année, nous avons eu le feu vert pour la mise en route d’un projet pilote d’envergure et ce fut l’occasion à maintes reprises de se poser sur ce que nous avons déjà produits, nos choix techniques, notre approche et dans quelle direction évoluer. S’il est peut-être encore un peu tôt pour vous parler de nos premiers MOOCs, il me semble déjà intéressant de pouvoir partager les aspects techniques avec vous.

Production Multimédia à l'ULg

Fin de l’année dernière j’ai eu l’occasion de faire une petite présentation à HELMo de cette réflexion réalisée autour de nos productions multimédia à l’ULg  (PDF) réalisée avec Jean-François Van de Poël et Dominique Verpoorten. Présentation qui fut ensuite reprise plus en profondeur lors de la eapril au Luxembourg par Jean-François (PDF). En 2015 nous avions déjà produits plus de 1000 capsules vidéos et plus de 250 heures de contenus, une belle matière première pour prendre du recul, n’est-ce pas ?

Nous avons dans un premier temps dégagé 7 typologies principales de vidéo pédagogique pouvant être élargies allant de la simple captation écologique en amphi à la super production. Nous avons bien sur illustré ces typologies avec des exemples concrets parmi nos productions liégeoises, quantifier l’implications tant de l’enseignant, de l’accompagnateur pédagogique que du technicien.

Ce travail nous a permis d’une part de pouvoir dégager une approche plus systématique dans nos offres et le workflow technique. D’autre part nous allions ensuite pouvoir l’utiliser pour analyser un panel de MOOCs  afin d’investiguer quels types de vidéos y étaient représentées, pourquoi, comment ?  C’était enfin l’occasion de sentir le pouls… Sommes-nous aptes à produire des vidéos de MOOC !? Oui !

Lire la suite Lire la suite

Pendant que Rose boit son bibi…

Pendant que Rose boit son bibi…

Alice donne le bibi à Rose

Quand on a un bébé à la maison, il y a bien des choses à adapter. En ce moment, difficile par exemple de me trouver un moment pour lire l’une des nombreuses nouvelles BDs que j’ai reçue à Noël ou mon anniversaire… Pas tellement plus le moment pour jouer à un jeu vidéo… Par contre il y a moyen d’optimiser les grosso-modo 25 minutes de temps que dure la Pause Bibi.

Les Oubliés de la PlayhistoireJ’en ai tout d’abord profité pour finir l’intégrale volume 1 des Oubliés de la Playhistoire. Ces mini-séquences présentées par Florent Gorges nous font découvrir des jeux-vidéos atypiques en quelques minutes. La grande force de ce DVD est sa recherche approfondie sur chacun de ces sujets, un atout de ce grand monsieur à qui l’on doit également les trois ouvrages sur l’univers de Nintendo chez Pix n Love.

L’occasion de (re)découvrir X, Lady Bug, Sleepwalker, Space Taxi, Joy Mecafight, Knight Move, Sword Quest ou encore Balthazar…

Puis, les vacances de Carnaval arrivée, je suis passé à quelques choses de plus « familial ». En ballandant sur l’avenue le coeur ouvert à l’inconnue je suis tombé dans la VOD de la RTBF sur quelques épisodes des Mystérieuses Cités d’Or… l’occasion de revoir le Grand Condor, les Amazones, l’anaconda géant et le masque de jade… Mais ils vont les trouver quand les Mystérieuses Cités d’Or ?? Ah ça mon Charly, on a encore le temps de voir venir… Il n’y a rien à faire, cela n’a pas pris une seule ride, les enfants accrochent autant que moi à leur âge… Et puis diable, quelle magnifique bande son tout long d’un épisode…

Pour ma part, il n’y a rien à faire, chaque fois que je regarde un épisode, je ne peux me dire que la transposition en mode « Final Fantasy » à l’ancienne, vu de haut,… cela aurait été vraiment extraordinaire !

De blanc à gris.

De blanc à gris.

FCPX - Blanc qui devient gris

Voilà quelque chose qui m’énerve depuis déjà un bon moment dans divers production vidéo. Lorsque je réalise un montage vidéo sous Final Cut Pro X depuis mon Mac, je constate qu’invariablement, il y a une différence de tonalité et surtout contraste lorsque je regarde les vidéos depuis mon PC. Cela est d’autant plus marqué lorsque j’ai un blanc bien brillant à l’écran et que celui-ci devient gris sur PC.

Jusqu’ici, je m’étais dit que c’était la qualité de mon écran PC qui posait problème, jusqu’à arriver à ce problème bien précis. Mon sujet sur fond blanc alors que le tableau tiré d’un Powerpoint est lui gris.

Un blanc parfait sur la vignette de VimeoEn réalité, depuis quelques semaines, j’utilise une option dans FCPX me permettant d’isoler une couleur et d’y appliquer des modifications colorimétriques. Je cible donc le « blanc » de l’arrière plan de mon rush afin de pousser l’exposition de celui-ci jusqu’à un banc blanc, sans affecter le reste des tonalités. Le plan est rogné afin de ne conserver que le sujet et j’applique ensuite avec le générateur de Blanc de FCPX un « White Bright » sur le reste de la vidéo. Par dessus, j’y place la capture d’écran de mon PPT, elle aussi sur fond blanc… et sous MAC, tout se passe à merveille !

Par contre, lorsque je veux visionner la vidéo sur PC (hormis sous Windows Media Player) que ce soit au départ de Vimeo ou d’un player indépendant, le blanc « pure » devient gris, alors que mon « blanc » boosté est lui… enfin blanc. Résultat catastrophique.

Saturation de blancAprès plusieurs lecture, je sais maintenant qu’en vidéo, le blanc n’est pas 255,255,255 mais 232,232,232 auquel s’ajoute une composante de luminosité qui peut être saturé. Et visiblement cette « saturation » ou « non-saturation » n’est pas interprétée de la même manière. Il y a donc lieu de s’assurer de ne pas dépasser la limite de saturation de couleur qui peut être contrôlée depuis un oscilloscope, un concept assez similaire à la saturation du son.

Si je comprends maintenant concrètement pourquoi je rencontrais cette différence de couleur, il me reste un élément sur lequel je n’ai toujours pas trouvé de solution. Comment obtenir le même blanc parfait sur les différents écrans PC ? Cela est d’autant plus troublant que lorsque Vimeo crée sa vignette, l’image y est alors parfaitement contrastée !

Certains proposent de modifier les paramètre Nvidia ou le profil colorimétrique du PC… mais entendons-nous bien, le problème est présent sur 6 à 7 PCs utilisés pour ce test.

Mystère à éclaircir.

Lire la suite Lire la suite

Activer les sous-titres.

Activer les sous-titres.

Le sous-titrage avec Amara

Dans mon métier, j’ai eu régulièrement des demandes d’ajout de sous-titres sur des vidéos pour les quelles je n’avais pas vraiment de bonnes solutions à proposer. J’ai constaté il y a peu que VIMEO, la plate-forme vidéo que j’utilise professionnellement proposait maintenant la possibilité d’uploader un fichier de sous-titres. VIMEO - ajouter des sous-titres.Cette option est disponible dans le menu avancé des paramètres d’une vidéo. Faut-il encore pouvoir créer et synchroniser les sous-titres ! En parcourant les FAQ du site à ce sujet, j’ai pu en savoir plus. VIMEO peut en effet interpréter plusieurs standards et de préférence le format webVTT.

Pour produire et synchroniser le sous-titrage, VIMEO recommande la plate-forme AMARA et Dotsub. Je me suis concentré sur la première solution, celle-ci se montrant efficace et suffisamment conviviale !

Lire la suite Lire la suite