Archives de
Étiquette : Sony

Mon bilan E3 2017

Mon bilan E3 2017

A la veille de vos vacances de l’été, le mois de juin apporte régulièrement son lot d’annonces sur les nouveautés vidéo-ludiques à venir lors du salon américain de la E3 ! A l’aube de mes 40 ans, le monde du jeux-vidéo reste pour moi un univers incontournable tout en n’étant au fond qu’un papa joueur occasionnel, il a rythmé et rythme toujours mes jalons temporels (A découvrir, la ligne du temps !) Récent joueur sur Playstation 4 et boudant la nouvelle console Nintendo qui a mes yeux n’est qu’un pied de nez aux joueurs sur WiiU, je n’ai que peu été emballé par le déballage de nouveautés cette année, j’ai donc livré il y a quelques semaines à Press-Start les quelques titres qui auront retenu mon attention !

E3

Detroit Become Human

Sur Playstation 4, Sony a présenté une nouvelle bande annonce de Detroit Become Human, le prochain carton du studio Quantic Dream (Heavy Rain, Beyond : Two souls)… mais sans pour autant annoncer de sortie pour l’année 2017. Si l’année dernière, je n’avais pas été tellement embalé par le gameplay du jeu… Je suis maintenant bien plus impatient de découvrir les méandres de l’histoire que nous a imaginé David Cage dans un univers qui me fait indéniablement pensé à A.I. et iRobot.

Lire la suite Lire la suite

A dos de Chocobo

A dos de Chocobo

Wouw, quand j’y pense, voilà un petit plus de 10 ans que nous jouions madame et moi à Final Fantasy XII sur Playstation 2, le dernier épisode de la série auquel nous avions accroché. Il y eu entre temps divers épisodes autour de Final Fantasy XIII que nous avions longuement attendu sur la 3° génération de console Sony, mais dont l’univers froid et le mode de gameplay nous avait assez vite rebuté.

Or donc voilà déjà un sacré moment que le nouveau Final Fantasy fait parler de lui, puisque ce dernier est en production depuis près de 10 ans. Assez vite, je me suis dit que Final Fantasy XV serait un argument pour me pousser à acheter une PS4, mais dans le monde réel, serions-nous motivés à nous lancer dans une aventure d’une telle envergure, dans un monde dit « ouvert » ?

Final Fantasy X - A dos de Chocobo
Final Fantasy X – A dos de Chocobo

Début mars, nous prenions place aux cotés du jeune prince Noctis et sa « bande de pote » dans un Roadtrip assez étonnant dans un monde qui mélange habilement les ingrédient « Fantasy » de la licence avec des références à notre monde moderne tel que les Smartphone ou tout simplement des voitures ! Si pour beaucoup de joueurs assidus, Final Fantasy XV a plus repris les bonnes idées de la concurrence qu’innover, pour le joueur que je suis devenu, Final Fantasy XV est une agréable surprise.

Final Fantasy XV - Map of EOS
Final Fantasy XV – Le monde d’Eos

Le vagabondage à pied ou à dos de Chocobo dans les vastes étendues du royaume offre vraiment l’impression de s’évader. L’environnement n’est pas trop vide, mais j’ai petit à petit l’impression malgré tout qu’il manque un peu de diversité face à d’autres précédents épisodes… Il faut dire qu’au bout de 3 mois de jeux, nous avons sommes restés cantonnés dans la région de Lucis et son caractère très « American Road » durant les 9 premiers chapitres du jeu avant d’embarquer pour la ville Altissia…

Les scénarios de la série Final Fantasy sont souvent alambiqués. le précédent épisodes avaient de quoi perdre le joueur… et dans ce nouvel épisode, il faut admettre que l’histoire commence de manière très rapide, prenant le parti que le joueur aura vu le film d’animation « Kingslaive » qui pose les bases du monde d’Eos, une bonne idée d’univers Cross-Media qu’il faudrait tout de même que je visionne, mais quoi qu’il en soit, il n’est pas obligatoire pour accrocher à l’hisoitre. Il faut dire que la système narratif de Final Fantasy XV est fantastique ! Les 4 personnages principaux sont en permanence entrain de se parler et de raconter des choses. Je dois bien admettre que ce point, qui est pour moi totalement novateur donne l’impression d’être permanence plongé dans un film. Si quelques répliques tendent à ressortir régulièrement « Avec Noctis, c’est presque des vacances ! » Les séquences récurrentes sont suffisamment variées que pour ne pas donner l’impression d’être redondante et surtout sont ponctuées de très nombreuses phases de dialogues en cours de voyage qui permettent de mieux connaitre les personnages, leur mission, leur rôle, leurs pensées,… Un véritable Road Trip !

Lire la suite Lire la suite

Première visite à la Made In Asia

Première visite à la Made In Asia

Voilà quelques années que mon frangin me parle de la Made In Asia, salon annuelle prenant place à Bruxelles autour des univers venu du pays du soleil levant… C’est via la MIA qu’il m’a fait découvrir la BD « Maliki » ou de nombreux ouvrages tel que Pix n Love ! Depuis quelques années également les collègues de chez Press-Start et Be-Games au par avant se rassemblent lors de ce meeting avec un beau stand dédié au rétro-gaming… mais pour ma part jusqu’ici, le timing ne m’avait jamais permis de m’y rendre !

Or, cette année, le stand Press-Start s’offrait une mini-exposition d’une série de clichés que j’ai réalisé autour du Rétrogaming, l’un de mes grands dada, et l’envie était donc d’autant plus grande de m’y rendre… ce que nous avons finalement fait vendredi dernier en « famille réduite ». J’allais donc pouvoir rencontre dans la vraie vie : Johnny ofthedead, Space Cowboy, Franqui et le reste de la bande.

Le temps de faire quelques photos, de faire l’accolade à Pablo, le concepteur du génial Healer’s Quest, de faire un waouw devant un autre jeu belge Guns, Gore & Cannoli et nous nous retrouvions dans la zone dédiée aux jeux de sociétés… A la recherche du stand de iello Games pour voir si il n’y trainera pas un prototype de Cherry Tree, un de leur prochain jeu illustré par l’ami Sylvain Sarrailh et je me retrouvais avec Alice à tester le très sympathique Face de Book prochainement dispo chez Cocktail Games.

Lire la suite Lire la suite

2017 de la 4K et Netflix

2017 de la 4K et Netflix

Nous voici en 2017 et j’ai enfin testé Netflix! Avec un bouton aussi large sur la télécommande de la nouvelle télévision 4K, je me suis dit qu’il était temps d’aller jeter un œil à ce que l’on nous propose pour 10€/mois. Le concept est simple, l’accès à un catalogue de films et séries en vidéo à la demande de manière permanente. Pour l’heure, j’étais déjà abonné à BeTV qui via la box Evasion et anciennement le Voocorder propose également un accès à du contenu « premium » en vidéo à la demande. D’ailleurs rappelez-vous j’avais eu l’occasion de tester dès sa sortie la nouvelle box de Voo. Si depuis lors cette dernière a reçu quelques petites améliorations fin de cette année, il lui manque encore et toujours une ergonomie efficace et la comparaison avec l’application Netflix intégrée à ma Télévision Sony sous Androïd lui inflige par ailleurs un sacré coup de vieux !

Souple et rapide, l’accès aux contenus est simple, même pour un enfant. Dès le départ un choix de profil permettra de cibler les contenus enfants/parents. On prend plaisir à parcourir le catalogue là où il faut bien l’admettre, il faut être courageux tant la navigation dans la box Evasion est lente. Certes, je m’étais adapté à celle-ci, mais la comparaison est brutale, d’autant qu’il fallait parfois si reprendre à deux fois quand la box de Voo rencontrait « un problème »…

Ma vie en série (2016)
Ma vie en série (2016

Bon l’idée n’est pas ici de charger de défaut la box Evasion, mais je pense que chez Voo, l’arrivée de plus en plus importante de télévisions nouvelle génération impliquera, déjà, de se pencher sur l’avenir à donner à l’accès au contenu à la demande et premium de la chaine BeTV afin d’offrir une expérience agréable et moderne à leurs utilisateurs… un avenir en « rose » qui devrait passer à mon sens par l’amélioration des fonctionnalités de l’application Voomotion !

Car coté contenu, BeTV garde un certain avantage face à Netflix pour les amateurs de bons programmes tels que je le suis. Les grandes nouveautés en primeur (Le Livre de la Jungle, La 5° Vague,…), le meilleurs des séries (Games of Thrones, The Walking Dead, Modern Familly), Le cinéma français et belge,… c’est toujours sur Be que cela se passe,… Dans son catalogue Netflix, largement fourni, on retrouve pour l’heure beaucoup de productions commandées par Netflix (Outlanders, OA, Stranger Things) et des séries un poil moins récentes mais tout aussi intéressantes (Downton Abbey notamment) mais également un large panel de film américain, anglais, espagnol,… mais peu ou pas de production belge et française. Pour les enfants, le catalogue est énorme, mais ne vous attendez pas à retrouver du Disney, des mangas ou les bons dessins animés proposés par OufTivi…

 

Ah et donc la 4K, ça sert à quelque chose pour finir ?

Lire la suite Lire la suite

Regard d’un joueur frustré

Regard d’un joueur frustré

3DS - Bravely SecondLes années passent et mon univers quotidien évolue. Difficile d’y glisser le jeux-vidéo comme par le passé, mais j’apprécie toujours quelques petites sessions de temps à autres… Malheureusement, les choses ont changé autour de moi. Il y a bien longtemps que rien d’intéressant n’est édité sur la vieillissante PS3, mais voilà également plus d’un an que Nintendo a laissé à l’abandon sa WiiU se concentrant visiblement dans l’ombre à son projet NX dont on ne sait toujours rien ! La dernière conférence de Nintendo ce ciblant même exclusivement sur sa console portable 3DS.

C’est pourtant bien dommage, je la trouve au fond assez séduisante cette solution de pouvoir jouer soit sur sa télévision soit sur un écran plus petit dans mon canapé. Pourtant, c’est sur 3DS que Nintendo focalise les sorties. J’aurais clairement aimé pouvoir jouer à Ocarina of Time ou encore Bravely Default et sa suite, le magnifique RPG dans la lignée de Final Fantasy IX sur grand écran avec ma dame.. comme d’autres titres réservés à la 3DS.

J’ai récemment acheté une 2DS pour Charly, et là aussi je me confronte à des éléments énervants. J’ai quelques jeux « dématérialisés » achetés sur le eStore de Nintendo et sans surprise, ceux-ci sont liés à ma première console. Impossible d’envisager d’y jouer sur l’autre console portable. Vous imaginez quand le reste de la famille sera en âge de jouer. Il reste à espérer que les jeux cartouches persistent, pcq s’il faut acheter 4 versions volantes du prochain Zelda, cela sera impossible !

Enfin, reste l’éternel sujet de la PS4. Je reste remonté sur les positions stratégiques de Sony autour de cette dernière qui la rendent incompatible avec les jeux PS3, qui impos de racheter tout ce qui a été acheté sur le store en ligne,… et pourtant je commence à avoir vraiment envie de découvrir un petit Uncharted 4, Rise of Tomb Raider ou encore Final Fantasy XV….

Seule la question suivante me remet à ma place….

Quand aurais-je le temps pour tout cela ?