Archives de
Étiquette : Pacman

Playing 2015

Playing 2015

Playing 2015

 

Hé bien je vous avouerais que cette année 2015 coté jeux-vidéo ne m’a pas vraiment enthousiasmée ! Certes, il y a bien eu en tout début d’année la découverte du fabuleux Tomb Raider (2013) sur la PS3 ou les excellents moments passés sur Rayman Legends (2013) et New Super Mario Bros. U (2012) mais bien loin des nouveautés. Pourtant comme chaque année je me suis penché sur le Top/Flop de l’année afin de participer au grand article de fin d’année de Press Start. Pour ma part, entre l’impasse sur la PS4 et un manque flagrant de jeux géniaux sur la WiiU qui s’encroutent déjà, mon gros coup de cœur de cette fin d’année sera… Monument Valley sur iPad que j’envoie se frotter à Fallout 4 et autre Rise of Tomb Raider.

Monument Valley (iPad)Oh, vous savez, des petits jeux à se gratter les méninges sur devices tactiles, ce n’est pas ça qui manque ! C’est d’ailleurs parfois bien difficile de se trouver quelque chose de sympa tant il y a de trucs sur les stores d’Apple et Google. Or, il y a quelques semaines, je suis tombé sur Monument Valley, passé « FREE » en ce mois de décembre. Le concept est très simple, diriger un petit personnage, la princesse Ida dans un décor labyrinthique jusqu’à la sortie.

Soutenu d’une ambiance visuelle grandiose, le jeu repose sur les concepts d’objets géométriques impossibles de Maurits Cornelis Escher, de ce fait en modifiant la position de certains objets, de nouveaux chemins s’offrent à vous. L’un des points importants de Monument Valley qui lui permet de se démarquer des tas d’autres jeux auxquels j’ai joué cette année, c’est toute l’atmosphère, l’ambiance et la narration qui tournent autour des 10 niveaux à traverser. Dès le départ, le joueur est questionné. Que fait-il là ? Pourquoi poursuit-il son chemin, qui sont ces êtres étranges qu’ils rencontrent… Cela semble anodin, mais cela transporte le joueur dans une œuvre artistique qui semble être plus profonde qu’un simple jeu vidéo, probablement l’une des forces du courant « Indie ». Reste un regret. 10 niveaux, cela se parcourt vite lorsque l’on est accroc. Pourtant, l’histoire se termine et de ce fait, j’ai le sentiment que les add-ons payants offrants de nouveaux niveaux n’auront peut-être pas l’âme narrative de ce premier épisode.

Gageons que l’année 2016 redore le blason de Sony écorché dans mon coeur. Pour l’heure, la PS4 ne dispose d’aucun jeu grandiose qui me donne envie et s’aguiche de remake HD et d’un catalogue en ligne qui m’impose de tout racheter une 2° fois, ce qui a le don de me mettre en rogne à chaque fois que j’y pense !

Lire la suite Lire la suite

Les films du mois : Un été à Osage County

Les films du mois : Un été à Osage County

Un été à Osage CountyUn été à Osage County (2014) 8/10

Sacrée brochette d’acteur pour ce huis clos malsain et suant. Je ne m’étonne pas de découvrir qu’il s’agit d’une adaptation d’une pièce de théâtre, et l’adaptation est par ailleurs très réussie. Comme souvent au théâtre, les différents personnages ont des personnalités réussies, loin des clichés du cinéma américain. Avec Meryl Streep, Julia Roberts ou encore Erwan Mc Gregor, pas de quoi s’ennuyer.

Tristesse Club (2014) 7/10

Clochette et la fée pirate (2014) 7/10

Je l’ai plutôt trouvé rafraichissant ce film de Clochette et ses amies les fées. Bon évidemment je n’avais vu que le premier de longue série de films dédiées à ce spinoff de Peter Pan, peut-être ai-je donc éviter l’overdose ? Quoi qu’il en soit, cette manière de présenter la jeunesse du capitaine crochet était réussie et je suis resté captif à l’histoire jusqu’au bout !

Pixels (2015) 6/10

Un film sur les vieux jeux-vidéo. Difficile d’en faire l’impasse, Même si je suis loin d’apprécier l’humour lourd d’Adam Sandler. Dans lignée d’un Ghostbuster, voilà une bande de geek prêt à dégommer des aliens pour sauver la planète, difficile de faire très originale… et en même comment auriez-vous fait pour réaliser un scénario de film incluant Galaga, Arkanoid, Pacman, Centipede, QBert et Donkey Kong ? Je vous avouerais, je n’ai pas vraiment ri, ce n’est pas mon genre d’humour, mais j’ai bien apprécié les petites références et toute l’ambiance rétro-gaming du début du film… Coté effets spéciaux, le style 3D Pixels est assez amusant et coloré et rappelle bien sur un court métrage assez similaire diffusé il y a quelques années qui fut probablement l’inspiration de ce film. Peu de surprise dans l’histoire de ce fait, d’autant que la plupart des trucs originaux avaient déjà été utilisé dans les bandes annonces. En 92… j’ai absolument voulu voir Super Mario Bros au cinéma. C’était loin d’être un bon film, mais je me devais de l’avoir vu. Ici c’est un peu pareil. Quoi qu’il en soit, sur le même sujet, j’attends de pied ferme « Armada » d’Ernest Clyde qui devrait être bien plus mature comme approche d’envahisseur extraterrestre rétro-vidéo-ludique !

Nos pires voisins (2014) 3/10

ça ne me fait pas rire !

Le nouvel espion aux pattes de velours (1997) 2/10

Pitoyable remake d’un sympathique divertissement Disney.

Ready Player One

Ready Player One

Ready Player One

Voilà maintenant quelques années que j’ai laissé libre court à ma passion pour le rétro-gaming et je me suis plusieurs fois demandé comment je pourrais faire vivre cette culture autrement…

C’est que j’ai déjà eu l’occasion d’expérimenter beaucoup de choses. J’ai tout d’abord découvert les joies de l’émulation à la fin des années 90, j’ai composé de terribles remixes des musiques de mes jeux préférés au début des années 2000, j’ai succombé au joie des remakes, j’ai acheté mes premières revues rétro Pix n Love vers 2008, puis assez vite commencé à acheter de vielles consoles et anciens jeux et, bien entendu, j’ai écris divers articles sur tout ce petit monde…

Mais une idée me reste en tête, et si je pouvais décliner tout cela dans un roman ? Le soucis, c’est que je suis loin d’être écrivain. J’ai de nombreuses cordes à mon arc comme avez pu le lire, mais probablement pas celle-là… Quoi qu’il en soit, ce n’est maintenant plus un problème.

 

Lire la suite Lire la suite

Ma collection NES

Ma collection NES

Hardware :

NES - Super Mario Bros 3Console NES (PAL)

Bref, les vacances approchent et je me prépare à l’arrivée d’une jolie NES à la maison… voici déjà quelques titres venus commencer ma collection sur la NES de Nintendo ! Bien entendu, le grands classiques des grands classiques : Super Mario Bros 3 ! Vous constaterez que j’ai déjà une jolie manette NES pour agrémenter mes photos, merci Dragonus :) Et puis d’autres titres sont venus rejoindre les rangs : Les aventures de Picsou (Ducktales) dans sa jolie boite en carton (merci Vega), ainsi que le deuxième épisode de Super Mario, l’excellent premier hit de Luca’s Arts : Maniac Mansion que j’avais découvert à l’époque sur mon Commodore 64,… ainsi que les Tortues Ninja, Tic & Tac,..

Jeux :

Astérix
Chip & Dale : Rescue Rangers

Darkwing Duck
Duck Tales (boite)
Gremlins 2
Kid Icarus
Legend of Zelda II : Adventure of Link (Gold)
Maniac Mansion (boite)
Nintendo World Cup
Paperboy
Power Blade
Roller Games
Shadowgate
Snake Rattle n Roll
Solstice
Solomon’s Key
Super Mario Bros. / Duck Hunt (étiquette abimée)
Super Mario Bros. 2 (en boite)
Super Mario Bros. 3
Teenage Mutant Hero Turtles
The adventures of Bayou Billy
The Battle of Olympus
The Bugs Bunny birthday blow out

Golden Game 260 in 1 (Tetris – Tennis – Ms Pacman – Legend – Gradius – Adventure Island – Arkanoid – Paperboy – Excite Bike – F1 Race – Golf – Pooyan – Baloon – Baseball – 1942…)

 

 

Merci à Kingstef pour la console NES ainsi qu’à Nathalie Camberlin pour le jeu Shadow Gate, Johnny Ofthedead pour Legend of Zelda II et Kid Icarus et Vega pour Chip & Dales et Duck tales

Retour à l’ensemble de la collection

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Les coups de coeur à venir

Les coups de coeur à venir

Les vacances ont été bien remplies avec tous les travaux et consoles et ordinateurs sont plutôt restés discrets. Seule ma 3DS et Kirby m’ont accompagné durant le mois de juillet, j’en ai ensuite profité pour lire de nombreuses bande dessinées pendant mes moments de détentes. Terminant mes intégrales Spirou & Fantasio et commençant Le Ptit Spirou, poursuivant la relecture de Thorgal,… Bref tout cela pour vous dire que durant tout ce temps, je me suis contenté de mettre de coté toutes les annonces intéressantes de productions vidéo-ludiques à venir auquel nous avons eu droit lors de la E3 et plus récemment la GamCom. Je ferais l’impasse sur les titres Nintendo déjà ciblés il y a quelques mois pour la WiiU mais voici quelques titres à surveiller.

=Retro is good !=

Ori & the blind forest (Xbox, 2015)

Ori & the blind forestProbablement un jeu auquel je n’aurais jamais l’occasion de jouer puisque développé en exclusivité pour les consoles Microsoft, quoi qu’il en soit l’univers onirique d’Ori & the blind forest m’a tout de suite subjugué ! C’est d’une beauté incroyable et l’on a clairement envie d’aller s’y perdre. Le style semble dans le genre des plateformers oldskool de la nouvelle génération pimentant exploration et réflexion.

Très clairement, Ori ne bouscule pas nos habitudes de joueur, mais c’est un choix totalement assumé par Moon Studios puisque les développeurs avouent facilement avoir cherché à faire vibrer la fibre nostalgique des joueurs ayant traîné leurs manettes dans les jeux du siècle dernier. D’après la courte démo jouée (environ 15 minutes), ils sont sur la bonne voie. Du coup, si le titre parvient à maintenir le cap, nous pourrions obtenir un nouveau classique du genre. A surveiller de très, très près. (Jihem, JeuxVideo.com)

Pix the cat (PS4/PSVita, automne 2014)

Pix the Cat Pix the cat, le nouveau bébé de Pastagames (Pix ‘n Love Rush, Rayman Jungle,…) devrait débouler d’ici peu, et c’est avec regret que j’ai appris qu’il serait limité aux « nouvelles » consoles de Sony, la PS4 et la Vita. Point donc de version prévue pour ma brave PS3. Le style très rétro est à nouveau mis à l’honneur dans en genre de Pacman moderne aux niveaux encapsulés ! Clairement un titre que j’aurais apprécié découvrir et qui aurait vraiment pu mériter une version compatible avec les anciennes générations de consoles.

a-n-n-e-A.N.N.E. (WiiU, fin 2014)

Dans un style tout aussi pixelisé, le projet indie A.N.N.E. déjà disponible sur PC débarquera prochainement sur la Wii U. Il s’agit d’un mélange de jeu d’exploration, de RPG et de shoot’m up dont l’ambiance me plait assez bien ! Un titre qui se rapproche assez de Knytt Stories me semble-t-il.

Lire la suite Lire la suite