Archives de
Étiquette : Nostalgie

Ma vie, mes PCs

Ma vie, mes PCs

386 DX 40(mise à jour 2017) Depuis longtemps, les ordinateurs ont pris beaucoup de place dans ma vie… il faut bien l’admettre… cela a commencé avec un Commodore 64 arrivé en 1983 à la maison et est resté ensuite dans ma chambre jusqu’en 1995-96. Entre temps, un premier PC est arrivé à la maison, d’abord un 8088, que j’ai peu utilisé, puis en 1992 un puissant 80386 DX 40mhz avec 1mb de mémoire et une carte Hercule 2 couleurs… ainsi qu’un disque dur de 20mo. Pas de lecteur 3’1/2, juste un lecteur 5’1/4… Pour l’époque, il s’agissait d’une jolie bombe bridée pour ne pas que nous jouions avec… Mes amis avaient bien souvent un 80286, mais disposait par contre d’une carte son, d’un écran 256 couleurs et d’un lecteur 3’1/2… mais pas de disque dur, ou un bien plus petit… Mais en 1994 couleurs et son apparaitront, grâce au finance du petit frère… afin de faire progresser le développement de nos jeux Bilou et Calimero…

1993-1996

Processeur : 80386 DX 40mhz
Mémoire : 1mo
Disque dur : 20mo
Lecteur : 5'1/4 -> 3'1/2
Carte graphique : Hercules 2 couleurs -> Trident VGA 256 couleurs
Ecran : monocrhome -> VGA 14'
Carte Son : PC Speaker -> Master Boomer -> Sound Galaxy Pro 2
OS : MS-DOS / Windows 3.11
Magasin : CHG
Musique : Scream Tracker III
Image : Delux Paint
Vidéo : /
Jeux : Grand Prix Circuit, Keen Commander, Moktar, Formula One Grand Prix, Prehistorik 2,  Monkey Island, Day of the Tentacle, Game Maker

Lire la suite Lire la suite

La saison des brocantes est ouverte !

La saison des brocantes est ouverte !

Maliki - Strip BrocanteDepuis un long, très long moment, j’ai envie de vous parler d’une de mes « nouvelles » passions. Depuis bientôt un an je ne sais jamais trop par quel coté entamer le sujet et mon frère m’a dégoté hier un BD-Strip de Maliki tout à fait de circonstance. Je vous en livre quelques extraits, mais je vous invite vraiment à le lire entièrement sur le site de Maliki !

Depuis un peu plus d’un an maintenant, nous visitons les petits villages de Belgique le dimanche matin, avec la Kangoo, la poussette et les enfants… On s’en va à la Brocante ! 1€, 2€, 4€ me raconte Charly ! Ce sont de chouettes moments en famille, de chouettes balades qui s’accompagnent le plus souvent d’un bon pain saucisse… Je fouille, je scrute, je chine… et je reviens bien souvent avec de chouettes trouvailles !

BDs, Playmobil, Lego, livres pour enfants… et bien sur de vieux jeux vidéo. Oui, comme Maliki j’ai pris cette passion de retrouver ces jeux souvenirs de moments incroyables de ma jeunesse, passés avec les copains, CHEZ les copains… Puisque bien souvent, mes parents avaient fait le blocus des Nintendo et autres Megadrives !

Oh, bien sur, on en trouve aussi sur les sites de vente, dans les Cash Converter… Mais à des prix « exorbitants ». Que ce soit pour les jeux vidéo anciens ou pour tout ce qui touchent au vintage des années 80, M.A.S.K., MicroMachine et compagnie… Cela reste sur les brocantes que l’on peut faire de belles découvertes… je préfère ce terme à « de bonnes affaires ».

Maliki - Strip BrocanteD’ailleurs, même en vacances je me note quelques brocante à faire. L’année dernière, lors de nos vacances en Normandie, j’avais trouvé une belle édition de Tomb Raider et Heart of Darkness pour quelques cents.

Nous avons repris la saison cette année avec la grande brocante de Crisnée. Et après une dur hiver où je voyais grimper la cotte des GameBoy à bien plus de 25€, je suis content d’un retour à la norme entre 5 et 7€…

Je commence à avoir une jolie collection de souvenir, il faudra d’ailleurs que j’en fasse une belle liste entre les jeux PC, Playstation, Megadrive, Super Nintendo, Gameboy, NES, GBA, GBC, Atari, C64,…

20 ans de Famille Formidable

20 ans de Famille Formidable

Je ne vous parle pas souvent de Télévision sur mon blog et pourtant c’est probablement une de mes activités principales lorsque je ne travaille pas et que les enfants sont au lit. Madame et moi sommes amateurs de bon films et de séries originales, pas tout ces trucs d’actions et d’enquête policières… Pourtant ici, c’est quelques choses d’un peu nostalgique dont je vais vous parler.

Retour en arrière de 20 années ! J’avais 13 ou 14 ans, et voilà que débarquait à la télévision le concept de « Feuilleton de l’été », chaque semaine un épisode long comme un film, suivant la folle histoire de d’une Famille Formidable… et chez nous, toute la famille dans le canapé après le diner pour suivre les tribulations de la famille Beaumont et leur restaurant en quête d’étoiles…

Les saisons se sont poursuivent avec un concept toujours pareil d’imbroglio familiale, des situations que l’on ne voudrait pas voir dans sa propre famille mais présentées de manière tellement coquasses que la sauce prend toujours vingt ans plus tard… Techniquement rien à changer, le style est toujours pareil et pourrait faire pâle figure face aux séries télé du moment… et pourtant, je prends autant de plaisir à voir arriver les nouveaux épisodes de cette 10° saison, à retrouver les personnages et leur caractère, un élément capitale pour moi étant que les acteurs et le scénariste soit resté les mêmes durant toute ces années.

Ceci dit, je crois que j’ai dû loupé la saison 9, car certaines choses me paraissent troubles et j’ai parfois eu un peu de mal à situer certains nouveau personnages

Lire la suite Lire la suite

A toute vitesse

A toute vitesse

Le temps file. Elles me semblent déjà grande, elles sourient, babillent. Tout cela me semble être passé si vite face à mon premier. 2012, 34 ans, papa de 3 enfants. Je me sens différent. Je me sens mort crevé aussi !

Quand je regarde cette photo prise par ma petite Snorkys, j’y vois dans mon regard toute cette nostalgie. On en fait des choses en 34 ans. Et il y en a encore bien d’autres à faire sur les 34 années suivantes… Je veux rester jeune, je continue à prendre plaisir à jouer à la console et je suis heureux dès que je peux construire et inventer des choses avec les LEGO Duplo de mon Charly. Je m’émerveille encore de la neige qui brille au soleil, mais je reste inquiet face à la grisaille économique du moment. On tire par tous les bouts sur mon porte-feuille. Un peu plus de TVA, un peu moins d’aide fiscale, un peu plus cher le gaz et l’électricité… Les choses étaient tellement plus simple avant…

Que me réservent les 34 années prochaines…

J’approche de 34.

J’approche de 34.

Les années filent, et avec maintenant trois enfants, elles me semblent passer encore bien plus vite ! Je m’arrête sur ce 34 car depuis longtemps avec le 27, il s’agissait de l’un de mes deux nombres préférés. Dire qu’il y a déjà sept ans que j’avais 27 ans (lol)… Bref, pour le 27, c’était facile, il s’agissait du numéro de la Ferrari durant de longues dates. Pour le 34, c’est un peu plus originale, il s’agissait en réalité de la F1 que l’on pilotait dans le jeu Grand Prix Circuit réalisé par Accolade en 1988. Qu’importe le modèle choisi Ferrari, Williams ou Mc Laren, le numéro de la voiture était le 34. Les Travis Day, Toni Borlini et autre Bruno Gourdo n’avaient qu’à bien se tenir.

Grand Prix Circuit ne fut pas mon premier jeu vidéo de Formule 1. Pole Position et Pit Stop s’étaient déjà invités sur le Commodore 64 quelques années au par avant, mais ils donnaient un résultat nettement moins réaliste. Grand Prix Circuit, se fut surtout mon premier bon jeu sur notre déprimant PC. Avec un écran orange monochrome et un PC Speaker, il ne pouvait pas faire tourner grand chose. De plus ce dernier n’était équipé que d’un lecteur de disquette 5’1/4, ce qui ne permettait pas de récupérer d’autres softs des PCs de mes amis qui eux disposaient déjà d’un unique lecteur Floppy. C’est donc via mon ami Luigi Sacco que j’avais pu ramener GPC à la maison, le cachant dans les tréfonds de notre disque de dur de 20mo derrière quelques répertoires ALT255 ALT255…. C’était évidemment sans compter que j’allais ramener avec moi le virus STONE !

Grand Prix Circuit eu surtout son heure de gloire chez Alain et Vivien, disposant d’un ordinateur permettant d’afficher le jeu en couleur, et surtout de se faire des saisons, alternant la conduite à chaque Grand Prix.

Grand Prix Circuit fut aussi ma première tentative de « Crack/Hack »… grâce à PC Tools et son éditeur hexadécimal, je m’étais tout d’abord attaqué à changer le nom des pilotes afin d’y mettre mes copains, tellement sympa non !? Puis des crédits, histoire d’ajouter un « Cracked by Piet The Cracker Boy », j’allais aussi tenter de changer la musique, ce qui donnera une jolie cacophonie de PC-Speaker.

Bien plus tard, alors que Formula One Grand Prix de Microprose avait déjà atomisé Grand Prix Circuit, j’allais trouver la version C64 de celui-ci, avec sa super adaptation musicale et ses longues minutes de chargement… De quoi lui offrir une seconde vie !


YouTube Direkt
version MS-DOS


YouTube Direkt
version C64