Les films du mois : Beauté cachée

Les films du mois : Beauté cachée

Beauté cachée (2016) 10/10

Thématique difficile qu’aborde « Beauté cahée », un père qui perd son enfant, qui s’isole, se coupe du monde… A nouveau Will Smith s’illustre avec brio dans ce film. L’approche n’est pas dramatique et garde une petite pointe d’humour et d’optimisme. Enfin, sans vous dévoilé trop du film, les surprises vont bon train et le finale est très réussi. Un excellent film qui entre dans mon difficile TOP 100 !

Palmeras en la nieve – Palmiers dans la neige (2016) 8/10

1° film découvert dans le catalogue Netflix. Cette saga romantico-historique espagnole s’est montrée une belle découverte. Le début du film est un peu complexe. Difficile de comprendre qui sont les différentes personnages, les relations entre eux ou même tout simplement où l’on est. Puis de fil en aiguille l’histoire d’amour et les tensions politiques deviennent passionnante. Un petit passage par Wikipedia aide alors à comprendre où l’on se situe… Guinée Equatoriale, l’une des colonies espagnols en Afrique…

Le livre de la jungle (2016) 7/10

Cette revisite par Disney de son grand classique dessins-animés est plutôt réussie et très rythmée. Les effets spéciaux et animations des animaux sont efficaces et l’histoire est bien reconstruite pour une aventure dont on connait déjà beaucoup… Il y a pourtant une série de points qui fonctionnent moins. Baloo n’est pas attachant pour un sous, encore moins avec son coté profiteur marqué. Musicalement j’étais plutôt enthousiaste de retrouver les thèmes originaux ré-orchestré, surpris de voir que le « Il en faut peu pour être heureux » viennent se glisser dans l’aventure, puis j’ai trouvé la chanson de Louis inutile et s’intégrant mal dans l’ensemble du film… Enfin, je n’ai pas toujours trouvé les doublages très engageants.

The passengers (2016) 7/10

L’idée était très sympa, un mélange entre « Lost in Space », « Seul au monde », « Titanic » et « The Last man on earth »… Réveillé 90 ans avant l’arrivée de son arche sur un oxo-planète, Jim se retrouve seul sur ce Titanic de l’espace… avant « d’être rejoint » par Jennifer Lawrence qui a bien changé depuis la série Hunger Games…

Si le coté action et science fiction est plutôt réussi, le film manque cruellement d’une âme qui nous prendrait par les sentiment et surtout d’un finale correcte… On se sent clairement laissé sur sa faim…

Les saisons (2016) 7/10

De très belles images, paisibles,… mais difficile de garder les enfants devant la télévision.

You’re not you – Le second souffle (2014) 4/10

Des acteurs insipides pas franchement aidés par une version française probablement d’outre-Atlantique et un sujet de film que je n’affectionne absolument pas…

Le monolithe noir et moi

Le monolithe noir et moi

Débarquée en Europe au printemps 2007, la Playstation 3 de Sony aura bientôt 10 ans. A l’époque, je me décidais à racheter une Playstation 2 avec la sortie tardive de la version européenne de Final Fantasy XII. Les choses auraient peut-être été différentes si le dernier né des studios Square Enix avait été disponible sur la nouvelle génération de console, mais à son lancement, le monolithe noir n’avait que peu de titres pour nous convaincre ! Certes, la petite versions rose de la Playstation 2 ne restera pas très longtemps à la maison cédant sa place à la Nintendo DS puis la Nintendo Wii.

Uncharted 1 - PS3
Uncharted, une jungle réussie !

Tout commencera donc un weekend d’octobre 2008, alors que madame, enceinte, m’interpelle d’un « Et si tu allais acheté une Playstation 3 ! » Diable, nous sommes samedi, il est presque 18h, et il est évidemment hors de question de contrarier une femme enceinte ! Ni une, ni deux j’avais couru chez Broze lui ramener cet énorme bloc noir de 80go. Le choix des premiers jeux fut plus difficile, je n’avais guère eu le temps de préparer mon achat. Si Ratchet & Clang était assez chouette pour se faire une idée de l’éblouissante qualité d’image de la bête, Assassin Creed se montra comme une grosse déception, complexe à prendre en main et trop saccadé. Ceux-ci furent rapidement rejoint par Bioshock, Dead Space, Little Big Planet et Motorstorm Pacific Rift avant a fin de l’année.

29. Little Big Planet
Little Big Planet, un concept de gameplay novateur !

Nous voici en 2017, et ma Playstation 3 s’apprête à tirer sa révérence pour terminer sa vie dans mon petit musée, alors que mon filleul Rémi, lui va pouvoir en découvrir les plaisir sur une édition plus compacte… Les années PS3 resteront figeront donc une longue période de fidélité au catalogue de Sony. En huit an plus de 100 titres sont passés sur ma console, qu’il s’agisse de jeux originaux, des nombreux échanges faits sur Gamerz et JeuContreJeu, de titres téléchargés sur le Playstation Store ou de rétrogaming issu du catalogue de la PS1. En effet, si rapidement Sony avait supprimé la possibilité de lire des jeux PS2 sur sa nouvelle console cette dernière était capable de lire les jeux de la toute première génération. La PS3 a également initié mes achats de jeux dématérialisée. Bien sur, je n’ai jamais cédé à acheter un gros titres disponibles en boite, mais c’était enfin la possibilité de gouté à de nombreux titres dit « Indies » vendu à des prix très démocratiques !

Cerise sur le gâteau, si la PS2 nous avait fait basculer à l’air du DVD, la PS3 allait nous offrir l’accès à de nombreux films en Haute Définition grâce à son lecteur BluRay…

Bref il est tant de rendre hommage à cette console portée par de tellement bons jeux que la plupart de ceux-ci se sont rapidement retrouvés portés en ré-éditions « HD » sur la nouvelle génération. J’ai donc profité de l’occasion pour réaliser un shooting « rétro » en studio avant de vous en raconter un peu plus…

Lire la suite Lire la suite

2017 de la 4K et Netflix

2017 de la 4K et Netflix

Nous voici en 2017 et j’ai enfin testé Netflix! Avec un bouton aussi large sur la télécommande de la nouvelle télévision 4K, je me suis dit qu’il était temps d’aller jeter un œil à ce que l’on nous propose pour 10€/mois. Le concept est simple, l’accès à un catalogue de films et séries en vidéo à la demande de manière permanente. Pour l’heure, j’étais déjà abonné à BeTV qui via la box Evasion et anciennement le Voocorder propose également un accès à du contenu « premium » en vidéo à la demande. D’ailleurs rappelez-vous j’avais eu l’occasion de tester dès sa sortie la nouvelle box de Voo. Si depuis lors cette dernière a reçu quelques petites améliorations fin de cette année, il lui manque encore et toujours une ergonomie efficace et la comparaison avec l’application Netflix intégrée à ma Télévision Sony sous Androïd lui inflige par ailleurs un sacré coup de vieux !

Souple et rapide, l’accès aux contenus est simple, même pour un enfant. Dès le départ un choix de profil permettra de cibler les contenus enfants/parents. On prend plaisir à parcourir le catalogue là où il faut bien l’admettre, il faut être courageux tant la navigation dans la box Evasion est lente. Certes, je m’étais adapté à celle-ci, mais la comparaison est brutale, d’autant qu’il fallait parfois si reprendre à deux fois quand la box de Voo rencontrait « un problème »…

Ma vie en série (2016)
Ma vie en série (2016

Bon l’idée n’est pas ici de charger de défaut la box Evasion, mais je pense que chez Voo, l’arrivée de plus en plus importante de télévisions nouvelle génération impliquera, déjà, de se pencher sur l’avenir à donner à l’accès au contenu à la demande et premium de la chaine BeTV afin d’offrir une expérience agréable et moderne à leurs utilisateurs… un avenir en « rose » qui devrait passer à mon sens par l’amélioration des fonctionnalités de l’application Voomotion !

Car coté contenu, BeTV garde un certain avantage face à Netflix pour les amateurs de bons programmes tels que je le suis. Les grandes nouveautés en primeur (Le Livre de la Jungle, La 5° Vague,…), le meilleurs des séries (Games of Thrones, The Walking Dead, Modern Familly), Le cinéma français et belge,… c’est toujours sur Be que cela se passe,… Dans son catalogue Netflix, largement fourni, on retrouve pour l’heure beaucoup de productions commandées par Netflix (Outlanders, OA, Stranger Things) et des séries un poil moins récentes mais tout aussi intéressantes (Downton Abbey notamment) mais également un large panel de film américain, anglais, espagnol,… mais peu ou pas de production belge et française. Pour les enfants, le catalogue est énorme, mais ne vous attendez pas à retrouver du Disney, des mangas ou les bons dessins animés proposés par OufTivi…

 

Ah et donc la 4K, ça sert à quelque chose pour finir ?

Lire la suite Lire la suite

Les vacances sont terminées…

Les vacances sont terminées…

Voici deux semaines de congés terminées, deux semaines bien remplies entre les fêtes, activités avec les enfants, rangement… bref de quoi être fin prêt pour entamer sur le bon pied l’année 2017.

L’une des premières activités des vacances, juste avant le réveillon de Noël avait été de réaliser une grande fresque en peinture que nous avons accrochées à la mezzanine. Coté organisation dans la maison, nous avons également été faire le tour de la Wallonie afin de récupérer divers articles vintage pour mettre en place un « coin » déguisement en haut. Ce qui allait permettre d’optimiser les rangements en bas. De l’espace supplémentaire dans la chambre de Charly pour déplacer les Micro Machines et faire un peu d’air dans les armoires. Christel et madame ont également déplacer plein de chose dans la maison, me permettant de sortir un peu plus de BD de leur sombres armoires…

Entre les fêtes et les cadeaux de Noël, j’ai pu donner quelques leçon de Super Mario Kart aux enfants afin de pouvoir se mesurer à Papy pour le réveillon de nouvel an ! Mais nous avons également joué à plusieurs jeux de société. Un belle soirée à Dixit lors du réveillon de Noël, un jeu que Charly a particulièrement apprécié, mais également la découverte de Noé que nous avions depuis un moment dans les armoires.

Enfin, les vacances ne seraient pas les vacances si nous n’avions pas tenté de construire une immense ville en LEGO !

Quoi qu’il en soit, deux semaines enfermés… ça commence à faire long, il est grand temps que toute cette tribu retourne à l’école : )

Bonne Année à vous !

Bonne Année à vous !

2016 a tiré sa révérence et voici l’occasion de vous remettre nos meilleurs voeux pour l’année qui démarre ! Je vous la souhaite autant remplies de moments extraordinaires que fut notre année 2016. Cette année, bien des choses ont changé. Tout d’abord, la folle aventure d’être quadrapapa, se couper en 4 au quotidien ce n’est pas de la tarte, mais cela offre encore plus de moments de bonheur ! Les voir grandir, jouer, inventer, découvrir… Il y a eu nos voyages, nos visites, nos rencontres et nos retrouvailles avec Len ! … et la maison qui a continué à se mettre à notre taille !

 

Dans mon travail quotidien là aussi 2016 a fait du changement ! De grands projets qui se sont mis en place avec Jeff et les nouveaux collègues avec un premier MOOC comme apéritif à l’année 2017. Il y aussi le départ de Vincent et quoi qu’il en soit, des journées et des responsabilités bien différentes qui me font comprendre les années à venir annoncent de beaux défis ! Il y a aussi les journées de mariage partagées et le studio de madame qui ne cesse d’évoluer…

Coté musique, 2016 a préparé une série de beaux projets qui écloront cette année tant l’arrivée de Power Glove sur Amiga qu’une autre surprise dans le carton.

De fait, en 2016, j’ai moins joué, j’ai moins lu, j’ai moins regardé la télévision… mais j’ai malgré tout eu de beau coup de coeur : Outlander, Un Village français, Westworld, Shantae ou encore le Robot Alphax…

2016 n’est plus, mais 2016 m’a plus… Que 2017 nous apporte à vous et moi son lot de bonnes surprises ! Amies, amis, je vous souhaite à tous une merveilleux année !