Notre cerisier pas en forme

Notre cerisier pas en forme

Carramba, qu’arrive-t-il donc à notre cher cerisier du japon qui ornait de ses belles fleurs roses notre jardin les années précédentes ? En 2014, lorsque nous visitions pour la première fois notre future maison, nous avions été ébloui par le charme qu’il offrait, un coup de cœur qui nous avait conforter dans l’achat de

Cerisier du Japon - Avril 2014
Cerisier du Japon – Avril 2014

notre maison. C’était alors le 4 avril, tant ce dernier que le cognassier du japon était bien en fleur, avec une couverture des branches magnifiques. Nous n’allions évidemment pas pouvoir en profiter, puisqu’il faudra encore attendre de longs mois avant que la maison ne devienne nôtre… La photo par contre me permettra de constater que la belle terrasse en pierre de Meuse a elle quand même souffert des travaux de l’été.

Cerisier du Japon - 23 avril 2015
Cerisier du Japon – 23 avril 2015

L’année suivante, début avril 2015, il se faisait attendre. Les bourgeons apparaissaient à peine et mi-avril quelques timides fleurs se montraient avant de nous offrir ses couleurs le 23 avril, après l’anniversaire de Charly. Lorsque l’on compare les photos, la santé de notre arbre semble assez similaire. Et nous pouvions en profiter pour faire quelques photos en famille.

Une  petite fille, un jardin, un cerisier du Japon en fleur et nous obtenons une séance photo très girly. Rose, cosy, comme je les aimes. Merci à ma petite Alice, mon petit modèle professionnel. (Jessica, Petite Snorkys, 2015)

 

Cerisier 2015, Petite Snorkys PhotographyL’année dernière, là encore, la floraison fut tardive et après l’anniversaire de Charly. Ce n’est que fin avril que fleurs sont apparues, souffrant par ailleurs d’une météo difficile, avec neige et grelons, mais malgré tout nous avons pu profiter de notre belle arbre, même si lorsque l’on compare sa ramure, elle semble déjà moins fournie que par le passé !

Quoi qu’il en soit, nous allions à nouveau profiter de ses fleurs roses pour réaliser de jolies photos et organiser une séance « Sous le Cerisier » signée Petite Snorkys Photography.

L’été dernier, j’ai constaté que certaines branches semblaient mortes, avec des feuilles toutes séchées et cela s’est confirmé au début du printemps, rien ne semblait reprendre sur celle-ci. Timidement, apparaissait mi-mars quelques bourgeons qui annonçait une floraison tout aussi correcte qu’en 2016 sur le reste des branches, pourtant à notre retour de vacances mi-mars, ce n’est qu’une toute partie de la ramure de l’arbre qui était en fleur, des fleurs qui n’ont duré que quelques jours avant que le gel ne les brule très rapidement. A l’approche du mois de mai, quelques rares feuilles ont fait leur apparition offrant un triste spectacle dans le jardin.

Que s’est-il passé ? Peut-on uniquement ciblé le manque de taille de l’arbre pour tel sort ? Les froides températures d’avril sont-elles les seules causes ou faut-il également envisager l’approche des 50 ans de ce bel arbre comme signe de faiblesse. Il semble en tout cas qu’aucune autre fleurs n’apparaitront cette année ! Nous tenterons une coupe de rafraichissement fin de l’été pour espérer lui redonner du peps pour l’année prochaine, mais à l’heure où nous repensons l’organisation du jardin, il serait peut-être judicieux de planter un nouvel arbre en parallèle qui sera prêt à prendre le relais pour les années à venir….

 

Vous aimerez aussi...

  • Agfamatic, mes premiers pas en photographie.16 juin 2014 Agfamatic, mes premiers pas en photographie. (0)
    Non, je ne me suis pas levé un jour en décidant d'être photographe, c'est d'ailleurs à mes parents que je dois cette passion. Mon paternel avait déjà dans les années 70 l'idée d'être […]
  • Au près de mon arbre…12 mai 2016 Au près de mon arbre… (0)
    Notre maison, c’était aussi un sacré coup de cœur pour ce cerisier du japon tout rose au milieu du jardin ! Nous avions déjà pu en profiter en famille l'année dernière après une […]
  • Déjà un Joyeux Noël !19 décembre 2014 Déjà un Joyeux Noël ! (11)
    On y est, on y est... encore quelques cadeaux à trouver pour mettre sous le sapin. Encore quelques journées de Studio en mode Noël... puis ce sera le moment, déjà, de se retrouver tous […]

9 réactions au sujet de « Notre cerisier pas en forme »

  1. Je n’ai jamais taillé mon cerisier du japon (à part les gourmands), et il croule encore sous les grappes de fleurs. Il commence pourtant à avoir un âge vénérable, mais il est plus petit que le tien, donc sans doute plus jeune. Tu n’as pas une ratte qui t’a bouffé les racines ?

  2. Une ratte ? Tu penses qu’une bestiole aurait pu lui manger les racines ? Ce qui est certain, c’est que celles-ci sont imposantes ! Il y a beaucoup de mousse dessus par ailleurs.

  3. Hé ! Je suis là. Pour répondre correctement, c’est comme quand on va chez le doc pour un problème de santé. Difficile de faire un diagnostic réel sans voir le contexte. Mais, si on a plusieurs infos que l’on peut recouper, on peut parfois dégager des pistes valables. Aussi, je ne suis pas Docteur Plantes –
    Services des miracles. Je ne suis qu’un simple jardinier qui observe et essaye de comprendre comment fonctionne la nature. Quand on comprend les mécanismes de base, on peut trouver réponse à bien des questions sur nos échecs en jardinage.

  4. Ici, j’ai peu de recul. Nous avons acheté la maison il y a 3 ans, ce dernier se portait alors encore bien, mais il doit approcher des 50 ans vu l’âge de la propriété. L’année dernière il était un peu moins fournis en fleur, mais rien qui nous aurait alarmé…

  5. Tu me fournis l’explication. Un cerisier du Japon de 50 ans, c’est un vieux cerisier en fin de vie. Ils dépérissent progressivement et meurent après 3-4 ans tout d’un coup au printemps. Les signes du dépérissement sont : des floraisons extraordinaires pendant 2 ans (c’est son chant du cygne) et pas de croissance végétative, L’arbre de vide de ses réserves d’énergie, il s’affaiblit, les années suivantes l’arbre fleurit de moins en moins et des branches sèchent. Il apparaît alors des champignons sur le tronc ou sur les branches. Donc, ça ne sera pas une taille qui le guérira. Les cerisiers supportent très mal la taille. Rien à faire contre une mort naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *