Archives de
Jour : 4 février 2017

Une fois les enfants au lit…

Une fois les enfants au lit…

Bref, vendredi soir, nous avons mis les enfants tôt au lit ! Ah ben, elle est pas bien grande la nouvelle PS4 en fait, et où ont-ils cachés le bouton Power ? Bon allé, laissons ces constations de vieux croutons et le temps d’emballer un colis pour mondial relay, bref, 2 heures plus tard, c’était le moment pour la première impression avec Resident Evil 7,.. sans les lunettes VR, merci bien !

Mais où est l’effet « Wouaw » !? Ah je dois quand même bien avouer que je reste encore un peu sur ma faim quand à ce que le nouvelle console de Sony a dans le ventre. Autant je me souviens avoir été époustouflé par la Playstation 2 et Devil May Cry (Capcom) ainsi que la Playstation 3 avec Ratchet & Clang (Insomniak) et Uncharted (Naught Dog), ici je n’ai pas vraiment l’impression d’être tellement plus ébloui qu’avec Skyrim, The Last of Us ou Beyond : Two Souls les récents grosses claques vidéo-ludiques auxquels j’ai joué. Certes, je vois bien que les textures sont bien plus réalistes, les vielles pierres, de nombreux détails dans la maison,… mais en même temps tout cela est diablement statique ! Et c’est d’autant plus frappant lorsque l’on se fraie son chemin dans les bois…

Mais peut-être bien, que trop concentré à ne pas faire une mauvaise rencontre, j’ai probablement moins profité du paysage que lorsque je parcourais les larges contrées du monde de Skyrim…

Resident Evil 7 - Beaucoup de détails, mais statiques
Resident Evil 7 – Beaucoup de détails, mais statiques

Car, coté ambiance, pas de problème, ça fout les chochottes ! Sur ce coup, là c’est plutôt réussi. Bien sur, je n’en suis pas loin du tout, 1 grosse heure de jeu. On sent pour l’heure une franche rupture avec les précédents volets de Résident Evil, c’était osé de mettre de coté les manigances de la multinational Umbrella toujours prête à tester de nouveau virus et mutations génétiques…, cela offre de fait moins ce sentiment « allé hop, on va dégommer du zombie, no panic« . Manette à la main, je ressent nettement plus les mêmes sensations qu’à Silent Hill, le concurrent historique dont l’épisode mort-né a clairement inspiré l’équipe de Capcom…

Bref, c’est l’inconnu à chaque détour de couloir… même si jusqu’ici, je me sens encore dans un labyrinthe très dirigiste.

Hier encore, on m’avait dit « Le scénario tient sur un timbre poste ! » (Je sais, BLow, j’ai un peu édulcoré tes dires). Ma fois, est-ce que l’excellent film « Détour Mortelle » dispose d’un scénario plus complexe ? Non, par contre, notre gaillard, Ethan, n’est franchement pas bavard. Il trouve des trucs, des infos, et ne dit mot ! Donc, en gros, sa femme a disparu depuis 3 ans, il reçoit un mail qui l’envoie à l’autre bout du pays, dans une maison abandonnée dans le bayou, il entre, il tombe sur une K7 vidéo plutôt glauque, suit le passage secret… et trouve son épouse, enfermée et complètement déboussolée… prisonnière de « gens » visiblement pas net du tout. Et il te sort 2 répliques… Bon, je veux bien, c’est le début du jeu, mais réduire le tout à : Cherche Mia, Trouve Mia, Tue Mia (ah zut, ça c’est un spoiler)… Ca casse pas mal tout le travail fait autour d’un beau nouveau moteur de jeu…

Lire la suite Lire la suite

Je me fais vieux,… mais ça va déjà mieux !

Je me fais vieux,… mais ça va déjà mieux !

Et encore une année de plus… Pendant tout un temps on est plutôt content de voir les années passer, puis arrive le moment où l’on se sent vieillir. Non, je n’ai plus 30 ans et encore moins 20. J’ai moins de cheveux sur le caillou, plus de poil blanc dans ma barbe et autour de moi, le mot GameBoy marque moins les esprits,… et puis 4 enfants, ça fatigue et non, on a plus 30 ans et encore moins 20. Les journées sont énergiques et les responsabilités sont plus nombreuses, je cours, je gère, je solutionne, je produis… et quand vient le soir, je n’ai plus l’énergie d’antan, je n’ai plus 30 ans, encore moins 20. Pourtant, je n’ai envie de me sentir vieux, j’ai envie de jouer avec mes enfants, de partager des moments avec les vieux trucs de quand j’étais petit ou me plonger de nouvelles technologies, mais souvent le temps me manque, je perds patiente, j’ai juste envie de m’asseoir et prendre du temps… je n’ai plus 30 ans, encore moins 20…

39 ans, cela me semble lourd à porter, peut-être plus que 40 en fait, parce que j’imagine que je m’y serais mieux préparer, car j’ai l’impression de m’être retrouver devant tout cela d’un coup à la maison, au bureau, au quotidien…

Heureusement je suis bien entouré ! Merci à ma petite dame, mes enfants, ma famille, mes amis d’être là, quelques heures plus tard, je prenais déjà de l’âge avec bien plus de philosophie !

Lire la suite Lire la suite