La boite à MOOC

La boite à MOOC

 

MoocLab #4 - Pierre Martin - Studio Multimédia - IFRES - eCampus - ULg

Vous me voyez peu, vous me lisez moins ! Il serait pourtant grand temps que je m’occupe de préparer mes prochaines vacances mais il est vrai que depuis deux mois, je suis grandement les pieds.. et la tête dans la mise en place d’un projet de réalisation de MOOC (Massive Open Online Courses) au bureau. Cela fera bientôt 15 ans que je fais de la vidéo pédagogique à l’Université de Liège et depuis quelques années nous vivons un joli BOOM de production. Si tout avait commencé en 2002 avec un simple petit caméscope bien avant que l’on ne parle de Youtube, je ne suis pas peu fier de ce qu’est devenu maintenant notre studio multimédia à l’IFRES!

De plus, cette année, nous avons eu le feu vert pour la mise en route d’un projet pilote d’envergure et ce fut l’occasion à maintes reprises de se poser sur ce que nous avons déjà produits, nos choix techniques, notre approche et dans quelle direction évoluer. S’il est peut-être encore un peu tôt pour vous parler de nos premiers MOOCs, il me semble déjà intéressant de pouvoir partager les aspects techniques avec vous.

Production Multimédia à l'ULg

Fin de l’année dernière j’ai eu l’occasion de faire une petite présentation à HELMo de cette réflexion réalisée autour de nos productions multimédia à l’ULg  (PDF) réalisée avec Jean-François Van de Poël et Dominique Verpoorten. Présentation qui fut ensuite reprise plus en profondeur lors de la eapril au Luxembourg par Jean-François (PDF). En 2015 nous avions déjà produits plus de 1000 capsules vidéos et plus de 250 heures de contenus, une belle matière première pour prendre du recul, n’est-ce pas ?

Nous avons dans un premier temps dégagé 7 typologies principales de vidéo pédagogique pouvant être élargies allant de la simple captation écologique en amphi à la super production. Nous avons bien sur illustré ces typologies avec des exemples concrets parmi nos productions liégeoises, quantifier l’implications tant de l’enseignant, de l’accompagnateur pédagogique que du technicien.

Ce travail nous a permis d’une part de pouvoir dégager une approche plus systématique dans nos offres et le workflow technique. D’autre part nous allions ensuite pouvoir l’utiliser pour analyser un panel de MOOCs  afin d’investiguer quels types de vidéos y étaient représentées, pourquoi, comment ?  C’était enfin l’occasion de sentir le pouls… Sommes-nous aptes à produire des vidéos de MOOC !? Oui !

Sur pas loin de 50 MOOCs analysés par notre équipe, je me suis personnellement concentré sur les aspects vidéo d’une grosse douzaine de MOOCs pour en tirer ce genre d’information qui suit, consignées dans un blog dédié qui sera prochainement disponible.

J’ai également pu mettre en avant divers Tips qui me semblent importants dans la réalisation technique d’un MOOC : Varier les typologies vidéo, L’importance du Teaser, L’intervention de plusieurs intervenants, L’appel à un expert, Faire voyager le participant, Du contenu au design homogène, Varier les plans,…

 

Analyse de MOOC

Smartphone Emerging Technologies (Coursera) Université de YonseiQuels types de vidéos rencontre-t-on ?

La première vidéo de présentation est rapidement proposée. il s’agit d’un Me Myself & Board utilisant la technologie de KeyChroming pour présenter un diaporama en 2’30 ». La vidéo utilise également des animations en 3D pour présenter le contenu de manière ludique. Les sous-titres sont à nouveau possibles, mais moins lisibles que sur EDX.
Les différents chapitres du cours semblent se présenter de la même manière et dispensés par différents professeurs. La voix anglaise de ceux-ci est un peu trop « mécanique ». Le cours est découpé en 5 chapitres et 11 vidéos. Ces dernières sont toujours dans le même format et font en général moins de 10 minutes hormis une vidéo de complément de 17 minutes.

Points positifs

  • Utilisation de la technologie de KeyChroming qui donne un aspect pro et moderne.
  • Orateurs différents

Points négatifs

  • La voix est un peu mécanique et monocorde.
  • Les diaporamas sont fort chargés et le style est redondant.
  • Pas de vidéo « Teaser » sur la plateforme.
  • Les Sous-Titres sont moins lisibles que sur EDX.
  • Un seul plan de caméra.

Quelques bons plans !

Le matériel

Coté matériel, nous sommes plutôt bien équipés. En effet, dès 2010, nous avions commencé à réfléchir à un studio multimédia. Une série d’essai en Keychroming et des essais aux prompteurs avaient même été réalisé dans l’optique d’un projet de Micro-Learning mais ces techniques n’étaient pas encore efficace. En 2014, nous récupérions un « double bureau » pour transférer notre « Espace Vidéo » et en faire un lieu nettement plus proche d’un vraie studio, traitement de l’acoustique en moins. L’idée étant alors d’avoir un endroit pour le tournage vidéo, l’enregistrement de voix-off ou de capsules audio ainsi que du montage collaboratifs avec les enseignants.

Studio Multimedia ULg - 15° JourEn matière de local et de matériel d’abord : au B63b, une pièce est réservée à l’enregistrement audio et vidéo. Un banc d’enregistrement audio côtoie celui dédié au montage vidéo que manipule Pierre Martin, coordinateur du studio multimédia. A côté, une zone de captation vidéo, à fond neutre pour les interviews et vidéos d’accueil ou à fond vert (pour permettre les incrustations), dispose également d’une tablette géante qui peut enregistrer  les mouvements à l’aide d’un pointeur de souris ou d’un stylet électronique. Un professeur peut ainsi annoter une présentation, souligner les éléments importants ou écrire son cours comme il le ferait au tableau dans un amphithéâtre, avec dessins, schémas, résolution d’équation en direct, etc. Ce screencast offre en effet des outils de dessin, proposant textures et couleurs variées. Il suffit alors d’enregistrer un commentaire audio, de synchroniser l’ensemble et l’on a ipso facto une séance de cours cohérente et visuellement illustrée. (A lire, cet article dans le 15° jour)

 

Alors, si vous deviez mettre en place un studio similaire, de quoi auriez-vous besoin ? Je vous partage l’état des lieux de notre studio à l’amorce des premiers tournages de notre projet MOOC à l’ULg.

Silence on tourne

Éclairage

– 3x Éclairages studio permanents.

Des éclairages Fluorescents proches de la lumière naturelle et permanent ont été choisi. Ils permettent d’homogénéiser le fond et de manière générale la scène en limitant les ombres. Le 3° spots permet de renforcer l’éclairage du sujet. Dans l’espace actuel, il serait difficile d’optimiser encore l’éclairage mais idéalement deux lampes supplémentaires venant du bas seraient un plus, et ce afin de se passer des néons et d’éclairer par exemple par derrière notre écran géant.

A lire également : The Basic fundamentals of lighting a green screen 

Camera

– Camera Sony HXR-NX3 Sony Z5 HDV + module CF (modèle parfois inadapté sur les séquences de plus de 20min) + pied
– Camera Sony VG30 (camera 2° plan) + pied
– Camera Sony VG9000 (camera 3° plan et camera de prêt) + pied
+ carte mémoire et batterie

En studio, la configuration minimale est mise en place pour le tournage à deux caméras. Cela permet de varier plan serré/plan large et rendre les capsules vidéos plus dynamiques mais aussi cela offre une souplesse plus importante au montage lorsqu’il faut faire des coupes et des retouches. Idéalement, choisir deux cameras similaires permet d’éviter des problématiques de colorimétrie. Dans notre cas, le matériel a été acheté sur un long laps de temps, ce qui n’a pas été possible. Qu’importe les modèles VG équipées d’objectif interchangeable monture E permettent des plans plus artistiques et une gestion de la luminosité meilleure que l’ancienne Sony Z5. Cette dernière par contre offre beaucoup plus de possibilité de réglage et surtout dispose de deux entrées XLR permettant de connecter des micros professionnels. Elle est donc utilisée comme caméra principale en attendant son remplacement par une Sony HXR-NX3 mieux adaptée pour ce rôle.

L’utilisation d’une 3° caméra n’est pas systématique, mais permet une certaine créativité pour venir « surprendre » et « interpeler ».

A lire également, cet article qui propose un panel de caméras d’un cran supérieur : Upgrading to a Real Video Camera

Audio

– 2x kits micro sans-fil Senheiser + nombreux kits piles rechargeables
– Micro Broadcast pour post syncrho en studio + interface Table de mixage USB
– Micro Podcast pour sonorisation PPT et présentation sur ordinateur + interface table de mixage USB
– Kit d’enceintes pro utilisées dans le local vidéo
– Recorder Audio portatif
– 2x Casques Pro
– micro-table tablette pour la tablette Wacom

Coté son, nous avons plusieurs solutions audio qui couvrent actuellement correctement nos besoins, même si un troisième kit micro-sans fil permettrait de pouvoir gérer un petit tournage studio en même temps qu’un tournage extérieur. L’ensemble des tournages se réalisent avec un kit sans-fil micro-cravate Senheiser. Cette solution est parfois perturbée par des parasites des nombreux smartphones, il est donc primordiale de les éloigner du studio. Nous sommes également équipé pour faire de l’enregistrement de podcast audio ou des voix-off en post-synchronisation.

Affichage, prompteur, fond, tablette graphique…

Mini Kit Prompteur portable « Visioprompt »
– Ecran 110cm sur Pied + ordinateur portable + MirrorScript (Solution prompteur)
– TV écran géant Sharp Aquos 152cm pour présentation en direct
– Fonds 2m70 Blanc et Vert
– Tablette graphique Wacom 24′ + ordinateur silencieux
– petite table pour poser la tablette (manque des roulettes) + chaise
// manque pupitre

Plusieurs techniques ont été investiguées au cours des années, ce qui nous a d’ailleurs permis d’expérimenter et réaliser un large panel de types de vidéo. Le studio peut ainsi être configuré sur un fond neutre blanc où l’orateur fera sa présentation au coté d’une télévision écran géant ou encore en tournage sur fond vert, maintenant que les techniques de Keychroming sont traitées de manière suffisamment rapide en post-production. Nous avons testé diverses solutions de prompteurs car la production de MOOC demande des tournages à rythme plus soutenu. Enfin, la tablette graphique Wacom est un outil que nous utilisons pour pouvoir faire des démonstrations et autres schémas dynamiques en direct.

Il existe diverses solutions « Cheap » ou folkloriques pour faire du keychroming et du prompteur et donc beaucoup d’entreprises peu fiables qui tentent de vendre des produits typés « eLearning ». Restez donc vigilants, ce fut notre cas avec la solution « Visioprompt » inefficace, mal calibrée et rapidement tombée en faillite !

Pour la solution de prompteur, nous avons fait le choix du logiciel MirrorScript au départ d’un ordinateur portable branché sur une télévision de 110cm sur pied. Cette solution n’est pas encore parfaite mais permet de continuer à tourner avec plusieurs angles de caméra en même temps ce qu’un prompteur unique fixé devant l’objectif ne permet pas.

A lire également, cet article proposant diverses solutions de prompteurs.

Station de montage, logiciels et stockage vidéo

– Mac Pro pour montage principale : 12x 3,5ghz + 32go RAM +2x ATI FirePro D500 + 500go SSD + TimeMachine + HD Vidéo Externe 3to
– iMac 27′ montage auxiliaire : 8x 3,5ghz + 24go RAM + Nvidia GTX 275 + 3to 7200trm/min + Time Machine + Fly HD
– iMac 21′ (ancien) pour le montage collaboratif et post-synchro audio dans le studio.
– Synology 8to
– Vimeo Pro
– Frame.io

Avant le lancement du projet MOOC, notre station de montage principale tournait déjà à 100%, il était donc nécessaire de passer un cran plus haut avec un Mac Pro. A l’usage depuis le début d’année, cette machine certes couteuse permet de gagner de nombreuses heures, voire journée de travail, comme j’avais déjà pu le mettre en avant. La production de capsules MOOC demandant un rythme soutenu, il est important de pouvoir dédier une personne et une machine se concentrant sur ce travail.

Très rapidement le stockage devient primordial à gérer. Les sessions studios s’enchainant avec 2 ou 3 plans simultanés, il est donc important d’avoir tout une architecture de backup. Un HD Time Machine par station MAC et un serveur de type sinology avec suffisamment d’espace, ce qui implique de partir au moins sur un système à 4 disques.

Les services Pro de Vimeo restent pour nous le meilleur endroit pour héberger nos productions, pouvant être accessibles uniquement en embedding à l’intérieur de nos plateformes de cours mais nous nous sommes adjoints d’un abonnement à Frame.io dont je vous avais parlé dans mon 2° numero de 100% e-Media. Cet outil nous permet de partager rapidement avec les personnes impliquées dans un projet des versions en cours de production des capsules vidéo. Ces dernières pouvant alors être commentées et annotées afin de poursuivre les montages.

Enfin de manière plus générale, les outils suivants font partie de nos besoins quotidiens :

– Final Cut Pro X
– Red Giant Magic Bullet Looks
– ClipWarp
– Motion
– Compressor
– Office Windows
– Office Mac
– Photoshop PC&MAC
– iSpring
– Camtasia

Le futur ?

A l’heure où les premières semaines de tournage intensif viennent se mettre en pause, c’est l’occasion de ressortir ce petit plan de studio idéal qui doublerait l’espace de travail, permettant plus de souplesse et d’automatisme, mais également des méthodes de tournage proche d’un plateau de télévision.

 

IMG_20160512_161011-01

Vous aimerez aussi...

  • Final Cut Pro X a changé mes vies.15 juillet 2014 Final Cut Pro X a changé mes vies. (2)
    Inutile de revenir une fois de plus sur les motivations qui m'ont poussées à abandonner Pinnacle Studio et me lancer dans le montage vidéo sous Mac via le logiciel Final Cut Pro. Les […]
  • C’est la rentrée des classes18 septembre 2013 C’est la rentrée des classes (1)
    Et bien cette année, moi aussi j'ai me suis retrouvé à la rentrée en amphis ! J'ai participé à la réalisation d'un chouette projet eLearning qui m'a donné l'occasion de passer trois […]
  • 100% e-Media #2 : Kotobee Author, Sway, Look.at, …14 avril 2016 100% e-Media #2 : Kotobee Author, Sway, Look.at, … (1)
    Initié il y a quelque temps déjà, voilà un bon moment que je me dis qu'il serait important que je continue à synthétiser et rassembler tous les bons plans que je scoop quotidiennement. […]

6 réactions au sujet de « La boite à MOOC »

  1. Excellent post Pierre ! Je l’ai partagé et j’espère qu’il servira à la reconnaissance du boulot extraordinaire que tu réalises ;-)

  2. J’aimerai me procurer le matos, mais je ne le trouve nul part, quelqu’un connait-il un fournisseur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *