A la 1° personne…

A la 1° personne…

Début des années 90, entre les cascades de Stunt 4D Driving et les coups de pogo de Keen Commander, Mr Xav me dégotte une version complète du jeu Wolfstein 3D. Un nouveau genre de jeu vidéo venait de voir le jour… Fini l’excellent Duke Nukem armé jusqu’aux dents, qui tel un Megaman dégomme du monstre gluant, voici le premier jeu en 3D texturée ou pistolet en main, nous ouvre la voix du FPS.

Ce premier jeu d’ID Sotware devenait révélation, et c’est une certaine honte pour l’époque, je dois bien l’admettre que je commence à dégommer du soldat allemand dans un amas de pixels rouges, à la recherche des trésors du 3° Reich et les passages secrets planqués derrière les peintures du tyran…

Blake StoneOui, j’aimais ce genre de jeu, et c’est par la suite des Blake Stone, Ken’s Labyrinth, Hexen, et compagnie qui allait passer entre mains, zappant complètement Doom, aux montres trop flippant, c’est alors plutôt sur Dark Forces, un FPS dans le monde de Star Wars qui m’attirera, jusqu’à l’apogée du genre… Duke Nukem 3D !(– C’est d’ailleurs comique, c’est de ce jeu que parle Omedian sur son Blog aujourd’hui !)
C’est d’ailleurs sur ce jeu, remettant en scène le petit personnage des premiers épisodes d’antan, que je disputerais mes premières parties de jeux en réseau que Wan Informatique, en 1999 et 2000… Il y eut encore Quake 1 et 2 qui me donnèrent quelques frissons, sur ma modeste carte graphique de l’époque… Puis, pour une raison étrange, je me suis détourné du genre… Pourquoi ??

Dark ForcesIl faut bien avouer que mes expériences étaient exclusivement Clavier… comme tous les jeux PCs, jouer au gamepad ou à la souris (hormis du Monkey Island like évidemment), ne m’a jamais trop attiré… et justement, le FPS est devenu un style de jeu mêlant commande clavier « complexe », permettant même des discussions entre joueur, et mouvement à la souris…

A côté de cela, je découvrais avec madame les ambiances magnifiques de jeux tels que Final Fantasy et Resident Evil, plus réaliste, au scénario plus construit, suivant presque un déroulement cinématographique…

Le FPS était alors devenu pour moi, le genre de jeu que je n’aime pas, tels un Fifa Soccer ou un Truc Much VXX Skateboard of the world…

BioshockJe ne pourrais pas dire que je ne m’y suis pas réessayé par la suite… J’ai eu un Call of Duty sur Playstation, au scénario bien ficelé, mais qui m’a rapidement désintéressé… Plus récemment, j’avais essayé avec Christopher le jeu F.E.A.R. , lors de l’achat de ma grosse carte graphique (une 6800 GT)… Le jeu m’avait plus, j’avais presque trouvé mes marques… Scénario attirant, puis rapidement, je me suis dit… A quoi bon, je ne vais pas jouer à ce jeu seul, madame n’aimera pas.

Puis… il y eut Bioshock ! C’est tout d’abord mon collègue Laurent qui m’a fait découvrir l’univers très particulier de ce jeu, à l’époque où ce dernier était toujours en construction… Angoissant, un peu rétro, aquatique, avec un brin de Jules Vernes et de American Mc Gee… en 2007, Julien m’en fit la démonstration sur ton monstre de PC… Clairement, le jeu était très beau, l’ambiance vraiment proche d’un Silent Hill, mais le gameplay restait un frein, je n’arrivais pas à m’imaginer jouer seul dans mon bureau à ce jeu,… Non pas que j’eusse peur seul, détrompez-vous, simplement le fait que dans mon rythme de vie, jouer seul n’a pas d’intérêt. Madame et moi avons toujours trouvé des passions communes au travers de nos Final Fantasy, Resident Evil et autres séries….

BioshockEt puis, voilà qu’avec l’achat de notre PS3, elle se met à regarder les jeux disponibles et tombe nez à nez avec Bioshock, fraichement sorti, et annoncé comme LE MEILLEUR JEU PS3 du moment… Elle accroche, elle le veut… J’hésite un peu… des jeux achetés pour rien, on a eu quelques-uns ces derniers temps… On achète, on installe…

Waaaooowww. C’est fluide, c’est magnifique, c’est angoissant, et envoutant… Rien que pour les yeux. Pour les oreilles, les musiques sont somptueuses… Et côté gameplay, rapidement, je prends mes marques, jonglant entre les coups de clef à molette, pistolets et mitraillettes, mes supers pouvoirs, je me faufile, j’explore ces graphismes 3Ds époustouflant… Ma PS3 m’en met plein la vue ! Et l’histoire est accrochante, immersive…

Jamais je n’aurais cru un jour prendre tant de plaisir à jouer à un jeu ou de mon personnage, je vois que la mimine tenant une arme…

Quelques vidéos pour se souvenir


YouTube Direkt
Wolfstein 3D


YouTube Direkt

Blake Stone


YouTube Direkt

Duke Nukem 2


YouTube Direkt

Dark Forces


YouTube Direkt

Duke Nukem 3D


YouTube Direkt

Hexen


YouTube Direkt

Quake


F.E.A.R.



Bioshock

Vous aimerez aussi...

  • my.E3_2009@ilike.itmy.E3_2009@ilike.it Ouaip, bon, je ne savais pas trop comment dire... la E3, rendez-vous annuel du jeux vidéo se termine à Los Angeles, et y a fleurté quelques infos sur quelques titres qui m'intéressent... […]
  • Les oubliés de 2008.Les oubliés de 2008. Ce sont les brouillons de sujets qui n'ont pas vu le jour, qui sont restés en attente de jours meilleurs, de plus d'infos, ou juste passé à la trappe, car mieux à raconter.... Et il y a en […]
  • Playin’ 09Playin’ 09 Et oui, comme chaque début d'année, je m'intéresse un peu à ce qui nous attends (madame et moi) pour l'année à venir. En 2008, tous nos yeux étaient tournés sur les productions Wii […]

8 réactions au sujet de « A la 1° personne… »

  1. J’ai bien fait de te pousser un peu ! Ce jeu est exellent, magnifique décor en temps réel … le scénario vraiment captivant et les montres, pas simplement une histoire de zombies, de morts, d’animaux biohazardisé mais tout autre chose, vraiment impressionnant … J’adore !

  2. Et ben, tu es bavard aujourd’hui lol.
    Bioshock, j’en ai entendu parlé plusieurs fois…. Ca m’a l’air pas mal du tout….

  3. Je me demande d’ailleurs si je n’y ai pas joué chez Omedian avant qu’il ne revende sa Xbox360….. j’avais accroché…

  4. lol… bavard non, bcp de choses que j’avais préparées, et que j’ai finalisées sur le temps de midi :)

  5. Oui Didier, tu l’avais essayé chez moi :) Un bon jeu dans l’ensemble, surtout pour l’intrigue et le scénario. Au final assez facile ou frustrant, ça dépend du niveau du joueur je pense mais certains passages m’en ont fait baver et d’autres ne m’ont pas laissé de souvenir ou presque.

    Il pourrait faire partie de mes articles « GAME OVER » comme tant d’autres jeux, je pense faire un retour en arrière pour certains d’entre eux qui m’ont marqué.

    Tu cites dans tes références 2 jeux que j’oubliais et que j’ai adoré à l’époque: Dark Forces et Blake Stone, comment ai-je pu les oublier ? :)

  6. Dark Forces est clairement un jeu auxquel j’ai vraiment passé des heures ! Bien sur Wolfstein et Duke Nukem restent des incontournables… mais j’ai usé et abusé des God Mode, alors que sur Dark Forces, il fallait franchement que je me décarcases pour survivre, trouver des armes,… Du coup, il reste inoubliable pour moi… Je suis arrivé je pense au 5° niveau (dans les couleurs rouges !)

    Pour Blake Stone,… il ne m’avait pas autant marqué de Wolfstein, mais c’était bien chouette… et au fond, ca ressemble un peu à Bioshock ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *