3,1,1 C’est reparti !

3,1,1 C’est reparti !

Finies les vacances, les enfants ont repris le chemin de l’école depuis déjà une semaine. Charly est entré en 3° primaire. Cela ne rigole plus et déjà je vois que dans les fardes, on travaille dure ! Alice et Juliette sont elles entrées en 1° primaire. Voilà qui change bien évidemment des classes de maternelles. Il n’y a pas encore trop de devoirs à gérer dans leur journal de classe, mais lorsqu’ils s’ajouteront à ceux de Charly, cela me promettra des fins de journées épuisantes à l’image du traditionnel Weekend de recouvrement des cahiers !

21 cahiers et 7h 32 minutes plus tard...
21 cahiers et 7h 32 minutes plus tard…

Petite Rose est entrée chez les grands à la crèche. Cela change aussi ! Il faut dire qu’à la maison, pendant les vacances aux cotés de son frère et ses soeurs, elle n’a pas perdu de temps ! C’est simple, du haut de ces 20 mois, j’ai l’impression qu’elle a déjà 2 ans et demi pourrait presque déjà entrer en pré-gardienne. Ce ne sont pas quelques mots l’un derrière l’autre, mais des phrases qu’elle nous raconte… Que ne sait-elle pas encore faire ?

Sur le chemin de l'école
Sur le chemin de l’école

Une fois les enfants à l’école, papa aussi s’en retourne au bureau. Là aussi, la rentrée à sonner pleine de nouveaux défis à relever et de projets passionnants qui me laisse peu le temps de refroidir mon cerveau… Quoi qu’il en soit, la saison 2 des MOOC ULiège s’annoncent au moins aussi énergique que la première !

 

Enregistrer

No power

No power

Je ne compte plus les saisons de Formule 1 regardées à la télévision. Tout cela avait commencé avec mon papa au début des années 90, je me souviens des GP de Belgique où je supportais le moustachu Nigel Mansell sur sa Ferrari, avant l’arrivée du grand Michael Schumacher. A cette époque déjà, Thierry Boutsen, notre pilote nationnal était en fin de carrière sur de mauvaises voitures et cela ne m’intéressait pas tellement… et c’est après le court épisode Philippe Adams sur la Lotus en 1994 que j’ai pris conscience que le chemin serait long avant le retour d’un pilote belge… Un long chemin rempli d’espoir et de désillusions jusqu’à l’arrivée de notre Stoffel Vandoorne dont j’ai suivi l’ascension dans les catégories inférieures jusqu’à son arrivée chez Mc Laren Honda.

Vandoorne, position
Alors, il est devant Plamer ?

Depuis cette année, regarder un GP est devenu quelque chose de bien différent. J’ai toujours été assez souple et enthousiasme par les résultats de l’un ou de l’autre. Tentant pro Vettel, pro Rosberg et supporter des outsiders,… cette année, je passe mon temps à regarder la position de Vandoorne. Priant pour que le moteur tienne, pestant sur la stratégie catastrophique de l’écurie et sur la grosse tête d’Alonso. Le soir, je marmonne et je m’inquiète pour mon petit pilote belge… Il faut qu’il fasse mieux que Jolyon Palmer, c’est le minimum syndicale… et le reste du GP m’apporte peu.

Heureusement, notre Stoffel a été confirmé pour l’année prochaine chez Mc Laren. C’était certes une formalité et pour l’heure ce n’est pas la meilleure place à prendre, mais il sera là… Espérons que chez Honda, la situation s’améliore et que le calme reviennent entre motoriste et constructeur et qu’enfin cesse les « No Power » synonyme d’abandon de course. Pour l’heure la situation de crise semble irréversible, on parle d’un switch avec le moteur Renault de la Toro Rosso,… mais il me semble que la meilleure option pour se démarquer des autres serait de continuer à croire en ce moteur Honda qui ne peut pas être pire l’année prochaine… Si ?

Le moteur Honda...
Le moteur Honda…
Vacances au bord du Lac d’Ailette

Vacances au bord du Lac d’Ailette

Bon alors pour finir on va où ? S’il y a des années où nous avons planifié longtemps à l’avance où partir en vacances, cette année… une solution de dernière minute s’imposait avec notre planning d’été assez chargé. Notre choix s’est finalement porté sur une petite semaine au Lac d’Ailette dans un des domaines Center Park français ! A trois heure à peine de notre région liégeoise, nous n’allions pas vraiment changer la donne de la météo plutôt maussade de ce mois d’aout, néanmoins, nous allions pouvoir profiter agréablement de l’endroit.

Center Park - Lac d'Ailette - Arrivée dans les nouveaux cottages

Notre grand cottage rénové nous offrait un bel espace de vie pour tous les 6 avec une jolie terrasse au bord du lac. Un plaisir pour Rose qui pouvait aller voir les canards, cignes, hérons et ragondins. Petit défi de famille, nous avions réservé les vélos pour la semaine. De quoi pouvoir raccourcir les trajets vers les différentes activités dans le vaste domaine qui s’étend le long du lac. Madame y a pris très vite gout, Charly était aux anges, Alice a montré qu’elle en voulait… avec Juliette, ce fut plus difficile.

Coté activités, le Center Park du Lac d’Ailette est impressionnant quand on ne connait que les complexes belges. Les plaines de jeux sont nombreuses, il y bien sur la plage et même un coin jeu d’eau extérieur. On peut faire de l’accrobranche, du mini golf, du buggy, du skateboard, du pédalo, de la voile et même le DJ… Il y en a pour tous les âges ! Et puis, c’est joli ! Le style architecturale est coloré et offre un véritable dépaysement… et qui plus est de jolies photos.

Center Park - Lac d'Ailette - Vue panoramique du petit port

Enfin, bien entendu, le Center Park, c’est évidemment les activités aquatiques de l’Aqua Mundo et là aussi ce dernier est impressionnant ! Le moulin à eau propose un endroit vraiment sympathique pour la tranche d’âge 6-8 de notre famille par exemple, mais malgré la haute saison, de manière générale, il y avait toujours à faire sans attendre !

Voilà de beaux souvenirs et l’envie d’y retourner prochainement !

Au fait, j’avais prévu de passer par Charleville Mézière au retour, mais il faisait plutôt moche coté météo…

Lire la suite Lire la suite

Lego-room

Lego-room

Depuis quelques mois, je trouve que les projets de construction de Charly avec ses LEGO sont souvent sabotés. Il arrive assez souvent que Rose, sa petite soeur de 20 mois débarque faire un peu de ravage ou qu’Alice et Juliette, presque 6 ans viennent faire des modifications. En parallèle quand les deux miss veulent jouer avec leur LEGO Friends sur la table de la salle à manger, les constructions sont vite à démonter pour faire de la place… J’avais donc décidé de mutualiser l’ensemble des LEGO dans un même endroit et ainsi responsabiliser chacun au travail des autres. Lors d’une ballade en brocante, le papa Nathan le copain de Charly m’avait montré un meuble de jeu et rangement pour LEGO qu’il avait réalisé ! L’idée me plaisait beaucoup, mais étant peu bricoleur, il me fallait trouver une solution, par exemple, basée sur des éléments IKEA. Je suis donc parti autour de 4 éléments de la série Trofast.

Meuble de jeu - LEGO - IKEA - Découpe du panneau chez Brico
Toujours le sourire le monsieur de chez Brico !

Cette solution autour de 4 éléments, crée un trou au centre, nous sommes donc allés chercher une plaque de MDF chez Brico que j’aurais dû prendre un peu plus épaisse pour la fixation. Après réflexion, j’ai choisi de ne pas coller de manière définitive les plaques LEGO, afin de pouvoir inventer de nouvelles histoires, mais il est possible de placer sur la surface 5×5 plaques officiels LEGO… les réserves accumulées en la matière ont donc bien servi !

Il restait alors encore un long travail de tri et de rangement… un travail de plusieurs semaines afin de trier les pièces par couleur, par élément vaisseaux, voiture ou maison, personnages ou encore pièces transparentes… récupérant au passage quelques LEGO de quand j’étais petit chez Mamou…

Il ne reste plus qu’à jouer les amis !

EnregistrerEnregistrer

Une maison « rafraichie »

Une maison « rafraichie »

Dans une maison, il y a toujours à faire et le projet principale de cette année 2017 était de donner un coup de couleur à l’avant du jardin de la maison, à savoir enlever les plantes vertes d’origine devenue très envahissante par du nouveau dans les tons de rose, de quoi donner un coup d’oeil plus personnalisé et plus agréable tant pour nous que pour les visiteurs de notre studio Petite Snorkys.

La première étape fut d’enlever tous les arbustes accusant pas loin de 50 ans d’âges et de dégager les murets, un long travail réalisé avec l’aide de Papy, avant de laisser une équipe de spécialiste le soin de supprimer le grand sapin qui apportait certes un peu de caractère à la façade… mais qui devenait grandement encombrant ! Je pensais que cela choquerais, mais au fond, il est déjà oublié !Une

Une fois l’étape apocalypse terminée, c’était au tour du paysagiste, Luc Petit, de s’atteler au relifting de cette partie du jardin. En deux jours, le coup d’oeil était bien différent avec de nouvelles plantation parfois déjà bien imposantes ! Il faudra tout de même attendre maintenant quelques cycles de saison avant que tout cela ne prenne de l’ampleur, mais déjà après un arrosage quotidien et du soleil, un peu plus d’un moins plus tard, les premières petites fleurs sont venues nous égailler.

Lire la suite Lire la suite